•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

150 Autochtones formés à des métiers de la construction à Greenstone

Un chevalement de mine sur le site de la future mine de Greestone Gold.

Des travailleurs autochtones de la région de Greenstone vont participer à la construction d'une mine.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Le ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences Monte McNaughton a annoncé jeudi que 150 Autochtones désirant une formation dans le domaine de la construction vont recevoir un apprentissage dans ces métiers, afin de contribuer à la construction d'une mine d'or à Greenstone.

C’est la compagnie autochtone Minodahmun Development, en collaboration avec le gouvernement de l’Ontario, qui va offrir des formations pour des métiers de la construction liés aux mines.

Le programme, appelé Indigenous Workplace Development, va recevoir 150 aspirants travailleurs, qui vont débuter la formation dès le 28 juin, un programme qui représente 3,6 millions de dollars de fonds provinciaux.

Des formations pour plusieurs métiers de la construction, comme pilote de grues, de machinerie lourde ou encore camionneur vont être offertes aux aspirants.

Le ministre du Travail de l'Ontario, Monte McNaughton, répond à une question en conférence de presse.

Le ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences de l'Ontario, Monte McNaughton

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les emplois dans la construction sont des emplois qui sont bien payés, de 21 à 30 dollars de l'heure à l’embauche, a indiqué le ministre McNaughton en ouverture de son point de presse.

Selon la cheffe Theresa Nelson, de la nation autochtone Animbiigoo Zaagi'igan Anishinaabek, cette formation, est une opportunité d’avoir un bon emploi sans devoir quitter la communauté, de pouvoir travailler près de la communauté.

Cette formation, qui va durer jusqu’au printemps 2022, est offerte gratuitement pour les Autochtones.

Le ministère indique que les entreprises qui vont engager les travailleurs après leur formation peuvent demander une subvention salariale de 3000 dollars par étudiant.

On indique que la formation reçue pourra être utilisée partout dans le domaine de la construction.

De la main d'œuvre pour la mine de Greenstone

L’objectif de ce programme, selon le ministère, est de fournir des employés à la mine de Greenstone, un projet de mine d’or dont la construction a commencé en mars.

Ce projet est susceptible de devenir un épicentre de l'exploitation minière dans le Nord-Ouest de l'Ontario en raison de son emplacement stratégique près de la région du Cercle de feu, souligne le ministre du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones, Greg Rickford.

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, attendait ce signe depuis longtemps.

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, s'est réjoui de l'annonce du ministre.

Photo : Radio-Canada Martine Laberge

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, s’est dit très excité par l’annonce.

Je pense que ce sont des fonds qui vont être vraiment bien utilisés, parce que les besoins de gens pour travailler à la mine sont grands, on a besoin d’employés et ça va donner le soutien dont on a besoin pour que des gens soient prêts à venir travailler à la mine, indique M. Beaulieu.

M. Beaulieu se réjouit de la teneur locale des embauches pour le programme, qui proviennent exclusivement des communautés des Premières Nations Animbiigoo Zaagi'igan Anishinaabek, Aroland et Ginoogaming, et de la municipalité de Greenstone.

On peut amener des gens de partout ailleurs, mais on en a ici qui peuvent être entraînés avec la bonne formation, ajoute M. Beaulieu.

Une maquette d'une mine.

Le projet d'une mine à ciel ouvert dans le secteur de Greenstone est en progression depuis plusieurs années dans la région.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

C’est très positif, pour stimuler notre économie locale, puisque ce sont des gens d’ici qui vont avoir ces emplois, conclut M. Beaulieu.

La mine de Greenstone est un projet de 1,3 milliard de dollars qui prévoit d'employer 1000 personnes pendant sa construction, puis 500 lors de ses opérations régulières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !