•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rappeur, danseur et avocat

Du breakdancing sur une scène.

Ariel Thibault craque pour le breakdance et fait du rap au sein de deux formations : Ari&Mat et Aria

Photo : Éric Côté

Anik Moulin

Le Sherbrookois Ariel Thibault est avocat depuis 2014, mais il est artiste dans l'âme depuis belle lurette. 25 ans, minimum!

 J'ai mijoté le tout longuement, j'arrivais toujours à la même conclusion : je ne voyais pas l'intérêt d'abandonner un ou l'autre. Si j'aime les deux et que ça me rend heureux, il me semble que ça devrait être le seul aspect qui compte , explique avec assurance Ariel Thibault.

La culture hip-hop fait partie de sa vie depuis l'adolescence. À dix ans, la musique de Dubmatique le captive. Il rédige même ses premières chansons à l'âge de 14 ans.

Un homme avec une cravate

Ariel Thibault

Photo : Eric Cote

Encore aujourd'hui, à 35 ans, il craque pour le breakdance et fait du rap au sein de deux formations : Ari&Mat et Arial. Malgré ses multiples projets artistiques, il trouve le temps de pratiquer le droit. Il travaille notamment en droit administratif et en protection de la jeunesse.  Ce n’est pas une question de temps, c'est une question d'intérêt et de passion!  ajoute tout simplement l'artiste.

Je suis un avocat de droit social, qui parle aussi de société dans son art.

Une citation de :Ariel Thibault, avocat et artiste

Avocat qui fait du rap ou artiste qui fait du droit?

Assurément les deux! Le droit nourrit l'art et vice versa.

 Au final, ça peut paraître très très éloigné, mais la réalité, c'est que c'est très proche. Parce que les choses que je dénonce dans les chansons, ce sont aussi les choses que je dénonce dans les dossiers. explique Ariel.

Ariel Thibault constate par ailleurs plusieurs similarités dans les deux sphères, notamment dans la préparation et le respect.

Il y a un côté de respect dans un battle de danse et d'adversité et y'a aussi ce côté d'adversité dans un procès, tout en ayant un respect pour l'état du droit, son confrère et la magistrature, qui a des décisions difficiles à prendre des fois. Je pense que c'est le côté social qui définit les deux.

Une citation de :Ariel Thibault, avocat et artiste

Faire une différence

 Je pense que j'ai un impact dans les deux, effectivement. Mais c'est dur à évaluer , explique Ariel, qui peut gagner une cause, mais celle-ci ne se retrouvera jamais dans la jurisprudence. À l'inverse, une chanson peut donner l'impression qu'elle n'aura pas de succès, mais finalement le public réagit bien.

Deux hommes sous un pont

Arial dont fait partie Ariel Thibault

Photo : Éric Côté

 Je ne sais pas si la portée en nombre est importante, mais je sais que dans tous les aspects, il y a des influences individu par individu. Le meilleur changement, c'est toujours celui qui ne s'inscrit de personne à personne, conclut Ariel.

Le nouvel EP du duo Arial REPÈR est maintenant disponible sur toutes les plateformes numériques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !