•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dépanneur presque entièrement géré par les résidents d’un centre de réadaptation

Nelson Ross tend un produit à une cliente en fauteil roulant.

Nelson Ross est heureux de travailler au dépanneur Friendly Neighbours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un centre de réadaptation pour personnes handicapées vient d'ouvrir son propre dépanneur dans la vallée d'Annapolis, en Nouvelle-Écosse. Ses employés, dont la plupart sont des résidents du centre, sont très enthousiastes.

Un petit bâtiment avec à l'entrée une rampe pour personnes à mobilité réduite.

Le nouveau dépanneur Friendly Neighbours à Waterville en Nouvelle-Écosse procure du travail à des résidents du Centre régional de réadaptation Kings.

Photo : Facebook/Kings Regional Rehabilitation Centre

Le dépanneur Friendly Neighbours a ouvert ses portes à Waterville, il y a environ une semaine. Il s’agit d’une initiative du Centre régional de réadaptation Kings, qui est situé à deux pas.

Un employé du dépanneur, Nelson Ross, dit adorer son travail parce que cela lui donne l'occasion de travailler dans la communauté avec des gens de l'extérieur du centre.

Nelson Ross interviewé dans le dépanneur.

Nelson Ross, résident du Centre régional de réadaptation Kings, adore son travail dans le nouveau dépanneur.

Photo : CBC

L’employé est très enthousiaste et se présente au travail avant même le début de son quart, souligne la directrice des programmes de mode de vie au Centre régional de réadaptation Kings, Lacey Baxter. Les résidents, dit-elle, ont toujours hâte d’aller travailler. Ils sont également heureux de partir, tout en ayant déjà hâte d’y retourner.

Un travail valorisant

Ils sont des employés heureux, affirme Cathy Lewis, la gérante du dépanneur. Ils sont toujours souriants, ils disent aimer leur travail. C'est tellement valorisant à voir.

Le projet est valorisant pour les employés du centre qui ont eu l'idée d'ouvrir ce petit commerce et pour les résidents du centre qui y travaillent.

Les deux femmes côte à côte dans le dépanneur.

La gérante du dépanneur, Cathy Lewis, et la directrice des programmes de mode de vie au Centre régional de réadaptation Kings, Lacey Baxter, travaillent sur ce projet depuis le printemps 2020.

Photo : CBC

C'est un environnement différent et nouveau pour eux, ajoute Lacey Baxter. Le centre, explique-t-elle, compte d'autres programmes de formation et des activités dans la communauté. Mais ce dépanneur, souligne-t-elle, appartient complètement au centre.

Les résidents qui travaillent au dépanneur effectuent plusieurs tâches, dont le service à la clientèle, le réapprovisionnement des étalages, l'achat et la gestion du stock, le travail à la caisse enregistreuse, répondre au téléphone, etc.

Une occasion d'épanouissement

Keith Lockhart est déjà un fidèle client du dépanneur Friendly Neighbours. Selon lui, quand la société peut intégrer des personnes désavantagées ou qui ont besoin d'un peu d'aide, il faut le faire. Chaque personne, souligne-t-il, a une place importante et utile dans ce monde. Il faut simplement leur offrir des possibilités afin qu'ils puissent s'épanouir.

C’est le cas de Nelson Ross qui accueille des clients comme Keith Lockhart. Il dit qu’il aime beaucoup les gens et que les clients sont gentils.

D'après un reportage de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !