•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afficher le taux de vaccination de ses employés : une atteinte à la vie privée?

Une pancarte devant un commerce.

Depuis quelques semaines, les supermarchés T&T affichent le taux de vaccination global de leurs employés à l'entrée de leurs commerces.

Photo : Radio-Canada / Nantou Soumahoro

Depuis quelques semaines, les supermarchés de la chaîne T & T affichent le taux de vaccination de leurs employés. La raison? Un souci de transparence, selon l'enseigne. Cela soulève cependant la question de savoir s' il y a ou non atteinte à la vie privée des employés.

Ce n’est pas le cas, selon Tina Lee, la directrice générale des supermarchés T & T.

Je ne vois pas du tout le problème , lance-t-elle. Nous ne publions pas le statut vaccinal de tous les employés. Devant chaque supermarché T & T, une affiche indique le pourcentage de première dose reçu par les employés.

Ils en sont fiers, ajoute la directrice générale. Elle affirme que les membres du personnel ont également donné leur aval pour que le statut de vaccination global soit divulgué au public.

Au début, nous n’avons publié ces informations qu'à l'interne et nous avons constaté que cela soulageait beaucoup et renforçait la confiance au sein du personnel.

Tina Lee explique qu’il a ensuite été décidé de donner cette information aux clients, qui font selon, l’esprit de l’entreprise partie de leur communauté.

Distinguer les grands des petits commerces

Bien qu’il ne puisse pas commenter des cas en particulier, l’analyste du Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée de la Colombie-Britannique, Ethan Plato, explique que, de façon générale, on ne peut pas considérer l’affichage des taux de vaccination comme une atteinte à la vie privée des employés.

Il cite deux raisons. D’une part, les noms des employés vaccinés ne sont en aucun cas dévoilés. D’autre part, il est impossible de déterminer qui sont les membres du personnel vaccinés, étant donné la taille du commerce.

Si on a 100 employés et qu'on ne présente que des pourcentages, c'est vraiment difficile de déduire qui est vacciné et qui ne l’est pas, explique l'analyste.

Il souligne qu’en règle générale ce sont les petits commerces qui doivent être prudents et s’assurer de ne pas divulguer par inadvertance les renseignements personnels de leurs employés.

Une volonté de transparence

Selon T & T, l’affichage des taux de vaccination démontre sa volonté d’être transparent.

Nous avons toujours été transparents, tout au long de la pandémie, et nous allons continuer à l’être. Je pense que nos clients l'apprécient, explique Tina Lee.

À une époque où nous avons tant d'incertitudes, cela permet aux gens de mieux comprendre et de faire leur propre choix , ajoute-t-elle.

Cette possibilité de prendre une décision éclairée réconforte certains clients rencontrés aux abords de l’épicerie T & T du Lansdowne Centre, à Richmond, qui affichait mercredi un taux de vaccination de 96 %.

C'est un peu rassurant parce que je sais que ce magasin en particulier est très fréquenté, dit l’un des clients.

Un autre client trouve qu’il serait plus avantageux d’afficher le taux de vaccination lorsqu’il aura atteint 100 %.

C'est une bonne chose d’afficher le taux de vaccination des employés, mais, je ne vois pas en quoi c’est utile si on est à 96 ou 99 %, explique ce dernier.

Je pense que les gens se sentiraient plus en sécurité si c'était 100 %, ajoute-t-il.

Selon la directrice générale de l'enseigne, il est normal que le ressenti général soit mitigé.

Certains trouvent que cela peut les mettre à l'aise, et d'autres, que cela n'est pas suffisant. Mais le fait est que notre entreprise met les informations à la disposition des clients, pour que chacun puisse se faire sa propre idée, explique-t-elle.

Relancer l’économie?

T & T dit avoir constaté une augmentation de sa clientèle depuis quelques semaines. Toutefois, la direction de l’entreprise ne pense pas que cela soit lié à la publication des taux de vaccination.

Peut-être que le taux de vaccination a quelque chose à voir avec ça. Mais ce n'est pas la raison pour laquelle nous le publions, précise Tina Lee.

Selon elle, cette augmentation est probablement due aux offres en magasin.

C'est parce que nous avons des produits frais à des prix très intéressants.

Pour ce qui est de la durée durant laquelle ses affiches seront en place, T & T veut laisser les panneaux en place au moins jusqu'à ce que tout le personnel de T&T ait la chance d'obtenir sa deuxième dose .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !