•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inquiétudes de Dolbeau-Mistassini exprimées au C.A. du CIUSSS

L'hôpital de Dolbeau-Mistassini.

L'établissement est privé de services en hémato-oncologie.

Photo : Radio-Canada

La présidente du comité consultatif Maria-Chapdelaine au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean croit que l'hôpital de Dolbeau-Mistassini et sa population sont laissés pour compte. Carole Richer estime que le centre hospitalier du haut du Lac-Saint-Jean est en voie de devenir un dispensaire.

Entrée en poste deux jours avant le confinement du 13 mars 2020, Carole Richer a dressé le bilan des activités de son comité, tenues au point mort pendant quelque temps en raison de la crise sanitaire.

Elle n'a pas tardé à faire part de ses inquiétudes aux membres du conseil d'administration du CIUSSS, lors d'une assemblée tenue mercredi par vidéoconférence.

L’élément qui est ressorti de sa présentation est que le secteur de Dolbeau-Mistassini a l’impression que le centre hospitalier de l’endroit est dorénavant perçu comme un dispensaire et non un hôpital à proprement dit par les instances dirigeantes.

Elle a, entre autres, cité les bris de services en hémato-oncologie, lesquels nécessitent que des patients très malades soient forcés de se déplacer vers d’autres hôpitaux.

En hémato, ce n’est pas drôle de déplacer des patients qui font de la chimiothérapie. C’est beaucoup demander à des patients alors qu’on a un centre hospitalier sur notre territoire , a-t-elle résumé.

La présidente du comité, formé pour mettre de l'avant les préoccupations du secteur Maria-Chapdelaine en santé, s'est dite inquiète.

On est inquiets à plusieurs niveaux, notamment au sujet du bloc opératoire, on entend beaucoup parler de Jonquière et de Chicoutimi. On reste sur le guet, a-t-elle mentionné.

La présidente a aussi déploré le fait que le comité apprend tout dans les journaux et la radio avant d’être dûment informé de certains dossiers d’importance.

Oui, le politique a une utilité de porte-voix, mais ça brime un peu l’élan du comité d’avoir les renseignements à rebours.

Une citation de Carole Richer, présidente, Comité consultatif, Maria-Chapdelaine

Les commentaires que vous avez faits ne sont pas tombés par terre , lui a répondu la présidente du C.A, France Guay.

Lors de l'annonce de l'arrêt des services en hémato-oncologie à la fin du mois de mai, le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, s'était dit très déçu. Il va falloir un moment donné décentraliser les pouvoirs et s’assurer que les milieux aient leur mot à dire, avait-il déclaré à Radio-Canada.

La direction s'empresse de rassurer

La présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS, Julie Lavoie, qui représentait Julie Labbé, absente en raison de la tenue d’un comité de gestion du réseau, s’est faite rassurante.

Le projet du bloc opératoire est toujours très actif, malgré que vous entendiez parler de Chicoutimi et de Jonquière. Il y a trois trains qui avancent en parallèle. Je vous rassure à ce niveau-là , a-t-elle dit.

Julie Lavoie a aussi rappelé que trois directeurs ont été embauchés pour assurer une présence à Dolbeau-Mistassini

Pour nous c’est très clair que Maria-Chapdelaine est un centre hospitalier, pas un dispensaire , a indiqué la PDG adjointe. Julie Lavoie a aussi précisé que la présence, sur le territoire, d’une infirmière pivot en oncologie permet d’assurer un suivi en l’absence d’un service en bonne et due forme. Elle a aussi indiqué que les patients atteints d’un cancer et nécessitant un déplacement peuvent être transportés par le CIUSSS au besoin.

Tout comme vous, on est très préoccupés par cette situation-là, a partagé Julie Lavoie.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean.