•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des députés au Nouveau-Brunswick réclament le retour du train l’Océan

Les voitures de classe économie Renaissance.

Le train Océan relie Montréal à Halifax. Avec la pandémie, il n’a pas circulé depuis plus d’un an.

Photo : VIA Rail

Radio-Canada

Des députés au Nouveau-Brunswick réclament le retour du train l’Océan de VIA Rail. Ils craignent que la pandémie ait définitivement raison du seul train pour passagers dans la région.

Le train l’Océan, qui relie habituellement Montréal à Halifax, ne circule plus depuis plus d’un an. Alors que les frontières provinciales s’apprêtent à rouvrir, le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra, ne promet toujours rien.

Je continuerai de collaborer avec mes collègues du Canada atlantique, a dit le ministre le 4 juin dernier, alors interrogé sur la question.

Carte géographique indiquant le trajet.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le trajet du train Océan de Via Rail s'étend de Montréal à Halifax.

Photo : Via Rail

VIA Rail a donné mercredi exactement le même message qu’il y a deux mois : l’entreprise affirme dans un courriel identique qu’elle s’engage à rétablir complètement le trajet, mais elle ne fixe aucune date pour cela.

Déjà, avant la crise sanitaire, l'entreprise avait considérablement réduit le service de l'Océan.

Réactions à Fredericton

Selon le député de Miramichi-Grand Lake, Patrick Finnigan, VIA Rail doit investir dans un service de qualité, ce qui serait une solution rentable à long terme.

Il voit d’ailleurs le train comme étant essentiel pour la région.

Je suis très préoccupé par la situation, dit-il Le train, le système de rail, les wagons auraient besoin d’investissement majeur pour le remettre en bon état.

Deux wagons du train.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le train l'Océan effectue normalement 26 arrêts dans des collectivités de l’est du pays.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Par ailleurs, les services de transport collectif se font rares dans la région.

Une région qui n’a pas de moyen de transport, c’est très difficile de s’en sortir économiquement, souligne le député libéral de Restigouche-Chaleur, Daniel Guitard.

Le député vert de Kent-Nord, Kevin Arseneau, croit que la perte de ce service de transport ferroviaire serait une catastrophe environnementale et économique.

L'Océan est-il rentable?

Un professeur en développement urbain se demande toutefois si le bassin de population est assez grand pour que le train soit rentable.

Je me mets à place du gouvernement du Nouveau-Brunswick, ça va me coûter bien moins cher de subventionner une entreprise pour qu’elle fasse du transport interurbain en autobus, affirme un professeur d’économie urbaine et régionale à l'Université de Montréal, Jean Philippe Meloche.

Un homme dans la voiture de la salle à manger du train.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le service du train l'Océan, de VIA Rail, est suspendu indéfiniment.

Photo : VIA Rail

Selon M. Meloche, le train est trop lent pour être populaire. Il ajoute que la construction d'infrastructures ferroviaires génère beaucoup de pollution.

Le professeur suggère plutôt de se concentrer sur d’autres solution plus efficaces, comme des autobus électriques ou des avion à l’hydrogène.

Les réservations pour le train l’Océan devraient reprendre cet automne, mais les discussions se poursuivent. Les députés espèrent que le service sera bientôt offert à nouveau.

D’après le reportage de Rébecca Corrales-Soucy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !