•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de main-d'œuvre : le CISSS de la Côte-Nord pourrait devoir fermer des lits cet été

Un lit dans le corridor vide d'un hôpital.

Le CISSS dit tout tenter pour éviter de fermer des lits (archives).

Photo : iStock

Le manque de main-d'œuvre et la difficulté à trouver des remplaçants durant les vacances estivales pourraient obliger le CISSS de la Côte-Nord à fermer temporairement des lits cet été.

Lors de l’assemblée du conseil d’administration du CISSS, mercredi, son PDG par intérim, Claude Lévesque, a indiqué que l’organisation tente tant bien que mal de trouver des solutions, mais il se dit très préoccupé par la situation.

Il rappelle que cette situation n’est pas unique à la Côte-Nord et la pénurie de main-d'œuvre se fait sentir partout au Québec à l’approche de l’été.

On est dans une situation provinciale assez désastreuse au moment où l’on se parle, a indiqué M. Lévesque lors de la rencontre virtuelle du conseil d’administration.

Si le CISSS doit véritablement réduire les services en raison d'un manque de personnel, une dizaine de lits des hôpitaux de Sept-Îles et de Baie-Comeau pourraient être fermés temporairement.

Pour éviter de telles fermetures, le CISSS tente présentement d’organiser le déplacement de personnel provenant d’autres milieux de travail, de trouver de la main-d'œuvre indépendante et de convaincre des employés de se porter volontaires pour faire des heures supplémentaires.

On travaille très fort [...] pour voir comment on peut réussir à combler l’offre de service avant d’arriver à cette solution qui, d’un point de vue médical, est un peu inacceptable.

Une citation de :Claude Lévesque, président-directeur général par intérim du CISSS de la Côte-Nord

Grande campagne de recrutement

Le CISSS de la Côte-Nord mène d’ailleurs une importante campagne de recrutement depuis le 17 mai dernier.

Les publicités en ligne de l’organisation auraient depuis été vues des millions de fois, selon le CISSS. La campagne vise l’ensemble du Québec, à l’exception de quelques régions elles-mêmes aux prises avec une grave pénurie de main-d'œuvre en santé.

Un volet de cette campagne vise les touristes qui viendront visiter la région cet été.

Selon le CISSS, la campagne a généré jusqu’à présent 17 000 clics sur son site de recrutement.

En quatre semaines, le CISSS a reçu plus de 250 candidatures, dont 23 % pour des corps d'emploi où le recrutement est particulièrement difficile. La moitié des candidatures provenaient de l’extérieur de la région.

À partir de ces candidatures, 98 embauches ont été effectuées, dont 19 de l’extérieur de la Côte-Nord.

L’organisation envisage aussi de faire de la publicité le long de la route 138 et devant ses établissements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !