•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un témoin de la tornade à D'Arcy, en Saskatchewan, raconte

Photo prise derrière une fenêtre d'une tornade proche d'une exploitation agricole.

Une tornade aperçue mardi depuis une ferme de la Saskatchewan, près de Rosetown.

Photo : Fournie par Don Leith

Radio-Canada

Dustin Rieger, un résident du village de D’Arcy, en Saskatchewan, a été témoin de l’une des trois tornades ayant touché terre dans la province au cours de la soirée de mardi.

Notre région est habituellement assez calme. Nous n'avons pas eu de tornade depuis plus de 18 ans.

Une citation de :Dustin Rieger, témoin d'une tornade à D'Arcy

Témoin de la scène après son quart de travail, l’homme a constaté un nuage en entonnoir entre lui et sa résidence.

En prenant une photo, il a constaté que la tornade se formait sous ses yeux.

Cela a pris quelques minutes avant que ça ne devienne une tornade à part entière, affirme Dustin Rieger.

Il a immédiatement appelé de nombreuses personnes des environs pour les avertir, mais ces dernières étaient déjà au courant.

Pour leur part, la femme et les enfants de Dustin Rieger se sont réfugiés au sous-sol de la maison.

Selon les estimations de M. Rieger, l’événement météorologique aurait pris fin après une vingtaine de minutes.

Des silos et des lignes électriques ont été légèrement endommagés. Quelques arbres et un champ de lentilles ont également été détruits.

Environnement Canada a jugé que ces trois tornades représentaient peu de danger pour la population.

Ces dernières se sont formées en raison de l'humidité encore présente après les pluies de la semaine dernière combinées aux grandes chaleurs que la province a connues en début de semaine.

Selon Environnement Canada, il y a 14 tornades en moyenne par année en Saskatchewan. Elles se produisent habituellement entre les mois de mai et de septembre.

Avec les informations de Katia St-Jean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !