•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt : les prochains jours seront « critiques » selon la SOPFEU

Un avion-citerne déverse de l'eau sur le site d'un incendie de forêt.

Un avion de la SOPFEU largue de l'eau sur un incendie. (archives)

Photo : iStock

Annie-Claude Luneau

La Société de protection des forêts contre le feu lance un appel à la prudence pour les prochains jours.

La SOPFEU qualifie même la situation de critique pour le reste de la semaine.

Le temps sec, les forts vents et le peu de précipitations des derniers jours augmentent les risques d'incendie en forêt.

Lorsqu’on a un combustible qui est très sec comme on a présentement, avec un bon vent qui va pousser les flammes, c’est à ce moment-là qu’un petit brasier peut devenir plus gros très rapidement, explique Mélanie Morin, porte-parole de la SOPFEU.

Au cours des 24 dernières heures, trois incendies ont été déclenchés en Abitibi-Témiscamingue, probablement allumés par la foudre.

Le plus imposant est situé dans la Réserve faunique La Vérendrye et a brûlé 30 hectares de forêt.

Un feu de forêt vu des airs.

Un incendie a brûlé 30 hectares de forêt dans la réserve faunique La Vérendrye.

Photo : gracieuseté SOPFEU

Les pompiers de la SOPFEU ont aussi dû intervenir à 200 kilomètres à l’est de Val-d’Or, dans une zone forestière.

Le troisième incendie a brûlé deux hectares au lac Roger, au Témiscamingue.

Dans tous les cas, ce sont des feux qui sont contenus, alors pour l’instant, ils ne bougent plus à l’extérieur de leur périmètre. Il reste du travail à faire pour dire qu’ils ne bougeront plus de leur périmètre s'il y avait un changement de vent ou un changement de météo. Des gens sont à l'œuvre depuis hier pour continuer à travailler ce statut de "contenu" pour le poursuivre jusqu’à la maîtrise.

Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert est toujours en vigueur en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-du-Québec.

Mélanie Morin rappelle l’importance de respecter ces mesures pour éviter de déclencher des incendies de forêt d’origine humaine.

C’est pourquoi on a lancé l’appel à la prudence. On semble déjà avoir une charge assez complète avec la foudre, on demande la collaboration de la population pour éviter les feux qui sont évitables. Il ne semble pas y avoir de précipitations significatives jusqu’à la fin de semaine. Pour cette semaine, c’est de bien suivre l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert, si on fume, de bien éteindre son mégot, d’utiliser son VTT seulement sur des pistes balisées, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !