•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Une philosophie pratiquée depuis des décennies : le naturisme

Un musicien et une adepte du naturisme profitent de la plage Wreck en Colombie-Britannique.

Le naturisme est pratiqué au Canada depuis plusieurs décennies.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le naturisme se pratique de manière plus ou moins timide depuis des décennies au Canada. Philosophie parfois mal comprise, le naturisme, selon ses adhérents, aiderait à se libérer de certains complexes.

À Vancouver, un paradis de sable pour les naturistes

Le 30 septembre 2008, l’émission C’est ça la vie, qu’anime Philippe Schnobb, présente un reportage de la vidéojournaliste Monia Blanchet que narre Pascal Guillon.

C'est ça la vie, 30 septembre 2008

Bienvenue à la plage Wreck (Wreck Beach), située près du centre-ville de Vancouver et du campus de l’Université de la Colombie-Britannique.

La plage Wreck, avec sa bande de 6,7 km de sable, revendique le titre de plus grande plage naturiste du monde.

D’autres relativisent en disant qu’elle est plutôt la deuxième plus grande plage en Amérique du Nord sur laquelle se pratique cette activité.

Ce serait depuis les années 1920 que des baigneurs s'adonneraient au naturisme sur cette plage.

Elle est cependant devenue très populaire dans les années 1970, alors que la plage Wreck est fréquentée par les hippies et des gens en quête d’une certaine liberté.

La faible surveillance policière de l’endroit aurait favorisé l’établissement du commerce de drogues, qui s'est transformé en un grave problème dans les années 1990.

C’est à cette époque que les autorités ont sévi en arrêtant une femme surnommée Watermelon (pastèque).

Celle-ci vendait des biscuits au gingembre auxquels elle ajoutait un zeste de cannabis.

Signe que ce commerce existe toujours, une partie de la plage est affublée du sobriquet de la pharmacie!

En 2008, on trouve à la plage Wreck des nudistes qui se font bronzer, qui font du sport, qui jouent de la musique et qui peuvent acheter des articles d’artisanat et de la nourriture d’un peu partout dans le monde.

Une pratique libératrice

Ça a été une expérience qui m’a permis de m’accepter telle que je suis.

Une citation de :Danielle Cayer, 1987

Au jour le jour, 10 juin 1987

Le 10 juin 1987, l’émission Au jour le jour présente une entrevue réalisée par l’animatrice Dominique Lajeunesse avec Michel Vaïs, président de la Fédération québécoise du naturisme, et Danielle Cayer, qui pratique le naturisme.

L’émission est coanimée par Normand Harvey.

Michel Vaïs souligne que le naturisme est une philosophie qui cherche à se rapprocher des éléments de la nature et qui ne devrait pas être vue comme une attaque contre la morale.

Le droit au Québec à cette époque est d’ailleurs assez flou sur ce qui constitue une nudité indécente.

De manière ironique, constate Michel Vaïs, la loi est écrite de telle façon qu’il faudrait être habillé pour présenter une nudité qui offenserait la vertu!

Quant aux voyeurs, ils sont généralement déçus par ce qu'ils voient dans les camps de naturisme.

Dominique Lajeunesse est intriguée par les règlements qui existent dans les camps de naturistes.

Michel Vaïs rappelle que la nudité est obligatoire dans ces endroits.

On ne peut se vêtir que lorsque le climat ne s'y prête pas ou qu’on a besoin de se couvrir parce qu’on a des coups de soleil par exemple.

Danielle Cayer, pour sa part, parle du naturisme comme une expérience libératrice.

Grâce à cette pratique, elle apprécie mieux son corps et respecte davantage celui des autres.

Elle souligne que le naturisme est adopté par des gens de tous les âges et qui eux aussi ont appris à mieux percevoir leur corps.

Entrevue avec Miss Monde Nue 1972

Femme d'aujourd'hui, 11 octobre 1972

Le 11 octobre 1972, l’émission Femme d’aujourd’hui présente une interview que la journaliste Brigitte Purkhardt a réalisée avec Jocelyne Lépine. Cette dernière vient d’être élue Miss Monde Nue 1972.

Jocelyne Lépine a battu des rivales provenant de la Suède et des États-Unis notamment.

Les juges sélectionnent la gagnante grâce à une série de critères qui incluent la personnalité et le comportement en public.

En tant que Miss Monde Nue, elle militera de façon active pour attirer de nouveaux adhérents à cette philosophie.

Jocelyne Lépine trouve plusieurs vertus au naturisme.

C’est, selon cette dernière, une pratique qui permet d’éliminer certains complexes d’ordre physique et même moral.

Les naturistes apprennent à apprécier leur corps et à relativiser les défauts physiques de leurs partenaires par exemple.

Un autre avantage observé par Jocelyne Lépine est que la nudité contribue à effacer les classes sociales.

Le mari de Jocelyne Lépine, propriétaire du camp naturiste Le paradis terrestre, a été particulièrement fier de son élection.

Quant à la nouvelle Miss Monde Nue 1972, elle a été très touchée par le geste des parachutistes de l’école de commando de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Ceux-ci sont venus lui offrir des fleurs pour célébrer sa victoire.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.