•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 nouveaux cas de COVID-19 et 13 rétablissements en Nouvelle-Écosse

Des pictogrammes peints sur le ciment à Londres le 11 avril 2020 indiquent qu'il est recommandé de garder deux mètres de distance avec la personne la plus proche.

La Nouvelle-Écosse est passée à la deuxième phase de son plan de déconfinement, mercredi.

Photo : Getty Images / Alex Pantling

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse signale huit nouveaux cas de COVID-19 et 20 rétablissements, mercredi.

Il y a cinq nouveaux cas dans le secteur du centre et trois dans le secteur de l’est.

Deux cas dans ces régions font l’objet d’une enquête. Les autres sont des contacts étroits avec des cas déjà signalés.

La Nouvelle-Écosse compte maintenant 92 cas actifs de COVID-19. Cinq personnes sont hospitalisées, dont quatre qui se trouvent aux soins intensifs.

Un total de 5142 tests de dépistage de la COVID-19 ont été faits mardi.

Un total de 67,6 % des Néo-Écossais ont reçu une première dose de vaccin.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vers le déconfinement

Mercredi, vers 8 h, la Nouvelle-Écosse est passée à la deuxième phase de son plan de déconfinement.

Les restaurants peuvent maintenant accueillir des clients à l’intérieur. Il est aussi possible de présenter une demande pour déménager en Nouvelle-Écosse.

Les rassemblements informels peuvent inclure 10 personnes à l’intérieur et 25 personnes à l’extérieur, sans distanciation physique.

En conférence de presse mardi, le premier ministre Iain Rankin a dit aux Néo-Écossais de commencer à organiser des rencontres avec les membres de leur famille.

Toutes les précisions sur ce changement de phase sont disponibles sur le site Internet  (Nouvelle fenêtre)de la province.

Campagne de vaccination

Un total de 67,6 % des Néo-Écossais ont reçu une première dose de vaccin.

La province continue de prendre de l’avance sur son plan d’administration des vaccins. Les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19 avant le 1er mai peuvent maintenant devancer leur rendez-vous.

Ces personnes devaient initialement recevoir leur deuxième dose d’ici le 14 août.

Deux mains tiennent une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19, à West Haven, Connecticut, États-Unis, le 17 février 2021.

Une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Photo : Reuters / Mike Segar

La Nouvelle-Écosse précise que les vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna sont maintenant interchangeables, ce qui veut dire qu'une personne qui a reçu l'un des vaccins comme première dose peut recevoir l'autre comme deuxième dose.

Les autorités de la Nouvelle-Écosse recommandent toutefois le vaccin de Pfizer ou de Moderna comme deuxième dose pour les gens qui ont reçu celui d’AstraZeneca comme première dose.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !