•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christian Furé quitte la Société canadienne-française de Prince Albert

Gros plan sur le visage de Christian Furé qui répond aux questions des journalistes.

Le directeur général de la Société canadienne-française de Prince Albert, Christian Furé.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada

Le directeur général de la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA), Christian Furé, a démissionné lors de la dernière assemblée générale annuelle qui s’est tenue mardi.

Christian Furé a trouvé un nouveau poste en dehors de la Saskatchewan.

Je vais quitter la province [au cours de la semaine prochaine], mais je ne souhaite pas encore dire où je vais, a-t-il précisé mercredi matin à l’émission Point du Jour.

Il affirme qu’il continuera à travailler dans le domaine de l’éducation et de la francophonie.

Sa démission est entrée en vigueur au moment où il en a fait l’annonce, mais il restera en poste trois ou quatre semaines pour assurer la transition avec la personne qui le remplacera.

Un regret, l’Académie Rivier

De son mandat dans la communauté francophone de Prince Albert, Christian Furé retient trois grandes réussites.

La première est d’avoir travaillé sur le dossier des espaces communautaires de l’Académie Rivier, même s’il n’a toujours pas vu la concrétisation du projet. Il se dit fier d’avoir amélioré les communications entre le Conseil des écoles fransaskoises et le ministère de l’Éducation.

Deuxièmement, depuis 2018, Christian Furé estime être parvenu à redresser les finances de l’organisme. La solvabilité est passée de deux à huit mois. Les revenus ont quant à eux augmenté de 10 %, un élément de fierté, affirme-t-il.

Finalement, l’ancien directeur général de la SCFPA estime avoir apporté un souffle de positivisme dans la communauté.

Surprise pour la communauté

Michel Dubé, un Fransaskois de Prince Albert, se dit surpris par l’annonce du départ de M. Furé, mais respecte sa décision.

Selon lui, le travail de Christian Furé doit être souligné surtout en ce qui a trait aux dossiers communautaires.

Michel Dubé note la sensibilité de l’ex-directeur général lorsque venait le temps de répondre aux besoins de la communauté.

Il indique que la nouvelle coordonnatrice à la programmation aura quelques responsabilités supplémentaires en attendant la nomination du successeur de Christian Furé.

Des nouveautés pour 2021-2022

Lors de son assemblée générale annuelle, la SCFPA a dévoilé de nouveaux projets pour l’année à venir.

Elle organisera, par exemple, des sorties communautaires en plein air et mettra en place une journée au service de la communauté francophone, notamment pour faire le nettoyage de la ville.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !