•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cirque du Soleil sera de retour à Montréal avec Kooza en avril 2022

Un artiste de cirque déguisé sur scène tend la main. Derrière lui, on voit un carrousel entouré par plusieurs personnes.

Le spectacle « Kooza » a été présenté en première mondiale à Montréal en 2007.

Photo : Cirque du Soleil

Dominic D. Matthews

Le public montréalais pourra renouer avec le Cirque du Soleil en avril 2022 alors que le spectacle Kooza sera présenté sous le grand chapiteau du Vieux-Port.

En raison de la pandémie de COVID-19, le Cirque du Soleil avait dû repousser, puis annuler les spectacles qui étaient prévus au printemps 2020 et 2021 dans ce même lieu.

On dit chez nous : "L’entracte est terminé." Et aujourd’hui, c’est notre anniversaire, alors je célèbre ça, a réagi le PDG du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, en entrevue avec la chroniqueuse culturelle du 15-18, Catherine Richer. En effet, le Cirque du Soleil, fondé à Baie-Saint-Paul le 16 juin 1984, a 37 ans mercredi.

Le spectacle Kooza avait été présenté en première mondiale à Montréal en 2007 et a depuis voyagé dans plus de 65 villes et 21 pays dans le monde. Plus de 8 millions de personnes y ont assisté, selon le communiqué du Cirque du Soleil.

En 2020, c’était un nouveau spectacle, Sous un même ciel, qui devait être présenté sous le grand chapiteau du Vieux-Port. Cette production verra plutôt le jour en 2023.

Ça nous donne plus de temps pour revoir le contenu de notre nouveau spectacle, indique Daniel Lamarre.

Selon la nouvelle entente conclue avec le Vieux-Port, le Cirque du Soleil présentera tous les ans un spectacle sous chapiteau, contrairement à tous les deux ans, comme c'était le cas auparavant.

On va alterner : une année on présentera un classique du Cirque du Soleil, et l’autre année, on présentera un nouveau spectacle, explique Daniel Lamarre.

Le public au rendez-vous

Les derniers mois ont été difficiles pour le Cirque du Soleil, incapable de générer des revenus en raison de l’annulation de ses spectacles. L’entreprise a été vendue à ses créanciers en novembre dernier et a conclu une entente avec le personnel contractuel impayé en mars.

Après avoir vu les artistes hier soir [lors d’un spectacle à Cancun], la joie qu’ils ont d’être sur scène, pour moi, de pouvoir vivre le retour du Cirque du Soleil, c’est un grand soulagement, a confié Daniel Lamarre.

Ces artistes-là ont été coupés de leur passion durant 16 mois et méritent qu’on les soutienne, et on le voit présentement par la réaction du public.

Le PDG affirme qu’à Las Vegas, où les spectacles O et Mystère reprendront dans les semaines à venir, le Cirque du Soleil vend deux fois plus de billets par jour qu’avant le confinement, en 2019.

Avec les informations de Catherine Richer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !