•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marvin Rotrand quitte la vie politique après presque 40 ans de carrière

Marvin Rotrand appuie le candidat Denis Coderre en vue du scrutin du 7 novembre.

Un homme dans un parc semble pensif.

Marvin Rotrand, élu pour une première fois en 1982, a représenté Snowdon sans interruption depuis ce temps à titre de conseiller municipal à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Montréal, un des doyens de la politique municipale, le conseiller indépendant de Snowdon Marvin Rotrand, annonce son retrait de la vie politique. Élu pour la première fois en 1982 lors du dernier mandat du maire Jean Drapeau, M. Rotrand a été réélu sans interruption depuis.

Ça a été une décision un peu difficile, a-t-il exprimé au cours d'une conférence de presse tenue mercredi matin dans Snowdon. J'ai maintenant 70 ans et je suis grand-père pour la première fois.

Sa petite-fille habite à 1500 km de Montréal et pour s'en rapprocher, M. Rotrand a choisi de renoncer au travail de conseiller municipal. Un travail auquel il s'est consacré chaque jour, ces quatre décennies, insiste-t-il.

Élu à dix reprises, M. Rotrand a vu passer huit différents maires.

Au début de sa vie politique, Montréal était comme une petite entreprise de chaussures, raconte-t-il. Avec le maire Jean Doré, le conseiller de Snowdon dit avoir donné aux citoyens le droit de poser des questions.

Avec le maire Gérard Tremblay, M. Rotrand dit avoir doté Montréal d'une Charte des droits et responsabilités, qui est entrée en vigueur en 2006.

Au cours de sa vie politique, Marvin Rotrand a été vice-président de la Société de transport de Montréal pendant 17 ans. Il a été chef de la majorité sous le maire Gérald Tremblay et, sous le maire Jean Doré, il faisait partie de la Commission de la sécurité publique.

Il a aussi fait de nombreuses interventions au conseil municipal. Certaines des motions qu'il a présentées ont eu des répercussions à l'échelle nationale, entre autres sur le tabagisme.

Départ de Marvin Rotrand

Appui au candidat Denis Coderre

Dans la foulée de son départ, M. Rotrand a annoncé son soutien à Denis Coderre dans sa campagne pour reconquérir la mairie de Montréal le 7 novembre prochain.

C'est d'ailleurs à titre de membre du parti de M. Coderre, Ensemble Montréal, que le conseiller passera les derniers mois de son mandat. Depuis 2019, il siégeait comme indépendant.

M. Rotrand dit avoir été en discussion avec l'ex-maire depuis huit mois. Il affirme que le parti de M. Coderre, Ensemble Montréal, est le seul à avoir pris en considération le défi qu'il avait lancé il y a huit mois, soit que les partis présentent aux élections davantage de candidats racisés, d’origine autochtone ou ayant un handicap.

J'attends toujours de voir ce que Projet Montréal va faire, a déclaré le candidat de Snowdon, faisant allusion au parti de Valérie Plante, élue en 2017 et première femme à diriger la métropole.

J'ai dit à M. Coderre : "J'aimerais voir un conseil [municipal] plus collégial et un plus grand rôle pour les élus ordinaires". Et il m'a promis que c'est exactement ça qui va arriver.

Une citation de :Marvin Rotrand, conseiller du district de Snowdon

Snowdon, multiculturel et multiethnique

Snowdon est l'un des cinq districts de l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Il compte près de 20 000 électeurs. C'est l'un des quartiers les plus multiculturels et les plus multiethniques de Montréal, selon M. Rotrand, qui se dit privilégié d'en avoir été le conseiller et d'avoir été la voix de la diversité dans cette ville.

Je ne vais pas disparaître, a-t-il promis, s'engageant à venir en aide aux groupes communautaires de son arrondissement, qui comprend plus d'une centaine de différents groupes ethniques.

Marvin Rotrand entend informer les citoyens immigrants de leurs droits et des façons d'obtenir services et financement de la part de la Ville. Ils ont les mêmes droits que les autres, a-t-il rappelé.

Avec les informations de Mathieu Prost et de Benoît Chapdelaine

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !