•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de party pour des policiers et des employés civils du SPVM

Une personne met de la moutarde dans un hot-dog.

Un hot-dog avec de la moutarde

Photo : iStock

Un barbecue qui aurait sûrement alimenté les conversations n’aura finalement pas lieu. L'événement, organisé pour remercier les 92 employés du Service des ressources matérielles et informationnelles (SRMI) du SPVM, a été annulé après que Radio-Canada eut posé des question sur les règles sanitaires en vigueur.

L’invitation, envoyée le 7 juin dernier par l’inspecteur-chef Mohamed Bouhdid, le gestionnaire du SRMI, annonçait la tenue d’un party barbecue le 23 juin prochain.

Dans le courriel, on mentionne qu'une équipe d'employés du SRMI est actuellement mobilisée pour planifier et organiser cet événement qui aura lieu [...] beau temps, mauvais temps.

Au menu, hot-dogs, hamburgers, petits sacs de chips, eau, thé glacé, liqueur douce et gâteau, le tout offert aux frais du Service de police de la Ville de Montréal et servi rue Franchère, où des tables et des tentes auraient été installées.

Considérant que les occasions de réunir les quelques 92 employés de notre service et d'échanger dans une ambiance décontractée sont rares, vous comprendrez que j'apprécierais que chacun d'entre vous soit présent à cet événement.

Une citation de :Mohamed Bouhdid, inspecteur-chef au SPVM

En cas de pluie, l'événement aurait eu lieu dans l'entrepôt selon deux horaires distincts : soit de 11 h 30 à 12 h 30 et de 12 h 30 à 13 h 30.

Le tout, dans le respect des règles sanitaires, écrit-on dans la missive initiale.

Or, la Ville de Montréal est présentement en zone jaune.

Selon l'Institut national de santé publique (INSPQ), toutes les activités de loisirs à l’extérieur sont limitées aux occupants de deux résidences privées ou à un groupe de 12 personnes maximum.

Les activités supervisées peuvent, elles, réunir un maximum de 25 personnes à l’extérieur.

Deux policiers écrivent des contraventions alors que des gens sont assis par terre.

Les policiers du SPVM ont délivré plusieurs contraventions au cours des derniers mois afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur partout au Québec.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Report immédiat de l'événement

Appelé à réagir, le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé à Radio-Canada que l'événement avait été annulé à la suite de nos questions envoyées à la section des relations médias.

Le but de l'exercice était de remercier les employés pour leur dévouement et engagement. L'activité allait se passer en tout respect des normes, en sous-groupes, et aussi en respect des bulles de travailleurs. On perçoit que l'activité a pu générer de l'insécurité parmi des employés. C'est pourquoi l'activité est reportée à une date ultérieure non définie, a déclaré Emmanuel Anglade, de la Division des communications du SPVM.

La Fraternité des policiers et policières a préféré ne pas commenter l'événement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !