•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quarantaine : Justin Trudeau peut quitter l'hôtel après un test négatif

Justin Trudeau en bas d'un avion.

Après son retour d'Europe, le premier ministre a lui aussi dû se plier aux normes en matière de quarantaine obligatoire.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau est autorisé à quitter l'hôtel où il se trouvait en quarantaine environ 12 heures après son arrivée.

Le bureau de M. Trudeau dit qu'il a reçu un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 mercredi matin et qu'il peut maintenant quitter l'hébergement trois étoiles d'Ottawa.

Des membres de sa délégation en Europe qui ont atterri à Ottawa vers 19 h ont été testés à leur arrivée et ont reçu des résultats négatifs le lendemain matin, vers 8 h.

Les personnes qui se trouvaient à l'hôtel ont été invitées à rester dans leur chambre et ont reçu des boîtes-repas à leur arrivée, et un petit-déjeuner à leur porte.

M. Trudeau était parti à l'étranger jeudi dernier pour des sommets avec d'autres dirigeants du G7, de l'OTAN et de l'Europe. Il est rentré au pays mardi.

Son bureau dit qu'il suivra les règles de santé publique et les conseils pour les Canadiens revenant de l'étranger pendant la pandémie, tout comme les fonctionnaires et les journalistes qui sont également sortis du pays.

Les règles incluent une quarantaine de 14 jours et un autre test de dépistage de la COVID-19 environ sept jours après l'arrivée.

La quarantaine pour tous

La nuitée de M. Trudeau dans un hôtel a eu lieu après que son gouvernement libéral eut passé des mois à défendre la politique consistant à forcer la plupart des Canadiens revenant d'un voyage international à se mettre en quarantaine dans une chambre d'hôtel jusqu'à trois jours, à leurs frais.

Ottawa a déclaré que la politique, ainsi que les autres mesures frontalières, a été efficace pour limiter l'entrée de la COVID-19 dans le pays, même si les provinces ont passé la majeure partie du printemps à lutter contre une troisième vague mortelle de la pandémie provoquée par des variants.

Un groupe d'experts a récemment déclaré que la politique de quarantaine des hôtels n'avait aucun fondement scientifique et a recommandé au gouvernement de la supprimer. Le panel a noté que les voyageurs qui se rendent aux États-Unis et reviennent par une frontière terrestre ne sont pas soumis à une telle règle.

Les conservateurs de l'opposition ont critiqué le fait que l'hôtel d'Ottawa où M. Trudeau a séjourné ne fait pas partie des hébergements approuvés par le gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !