•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Danièle Vallée et Éric Mathieu lauréats des Prix Trillium 2021

Montage photo des auteurs Danièle Vallée et Éric Mathieu

Les Ottaviens Danièle Vallée et Éric Mathieu ont remporté un Prix littéraire Trillium 2021.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Ottaviens Danièle Vallée et Éric Mathieu ont remporté un Prix littéraire Trillium 2021, mardi.

Danièle Vallée a vu son roman Sept nuits dans la vie de Chérie, publié aux Éditions David, être couronné du Prix Trillium en langue française.

L’auteure et conteuse avait déjà été finaliste à trois reprises auparavant, pour ses recueils de contes La caisse et Debout sur la tête d’un chat, ainsi que pour son recueil de nouvelles Sous la jupe, qui marquait une première collaboration avec l’artiste visuelle Suzon Demers, en 2013.

Pour dépeindre les sept nuits que passe la couturière Clarisse chez la jeune et ambitieuse comédienne Éva, Danièle Vallée a cette fois développé les trajectoires de ses personnages après avoir été inspirée par des tableaux de Suzon Demers.

Montage photo des couvertures de livre « Sept nuits dans la vie de Chérie » de Danièle Vallée et « Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille » d'Éric Mathieu.

« Sept nuits dans la vie de Chérie », publié aux Éditions David et « Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille », publié par la maison d’édition L’Interligne.

Photo : Radio-Canada

De son côté, Éric Mathieu a raflé les honneurs dans la catégorie du Prix du livre d’enfant Trillium pour son roman Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille, publié par la maison d’édition L’Interligne.

Dans ce premier livre jeunesse, le romancier et professeur en linguistique de l’Université d’Ottawa a marié un univers de science-fiction et d’aventure à la Albator, à ses connaissances de la langue française afin d’initier les jeunes lecteurs au pouvoir du langage.

Éric Mathieu avait déjà été finaliste le Prix Trillium en langue française pour son premier roman, Les Suicidés d’Eau-Claire.

Une bourse de 20 000 $ a été remise à chaque lauréat. Quant aux éditeurs des titres gagnants, ils reçoivent 2500 $ pour promouvoir les œuvres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !