•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'arrivée d’une agence privée dans le milieu des CPE dérange

Un enfant devant des chaises vides

L'arrivée d'une agence de placement privée dans le milieu des CPE dérange (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L'Agence Continuum de Sherbrooke offre une toute nouvelle division destinée à aider les centres de la petite enfance (CPE), les garderies et les établissements d'enseignement à combler leurs besoins temporaires en ressources humaines.

L’entreprise de placement et de recrutement de personnel est active partout au Québec depuis 2006 et œuvre principalement dans le secteur de la santé.

La présidente de l’Agence Continuum, Hélène Gravel, avance qu'elle répond à un besoin.

On voit une mouvance d'entreprises qui créent leur garderie à l'interne. Il y a des gens qui veulent offrir leurs services de nuit, qui veulent travailler à temps partiel ou qui sont à la retraite et veulent travailler quelques heures. Nous faisons aussi du dépannage.

Une citation de :Hélène Gravel, agence Continuum

Une entreprise qui divise

Le regroupement des CPE des Cantons-de-l'Est ne voit pas d'un bon œil l'arrivée du privé dans le réseau. Sa directrice générale Lucie Thériault s'explique mal la présence de ce nouveau joueur, puisque son réseau offre les mêmes services aux CPE.

Le regroupement a déjà un service de remplacement, qui est en fonction depuis plus de 21 ans. Il compte 325 personnes à son emploi. Avec l'arrivée d’un organisme compétiteur, on va aller jouer dans les mêmes bassins de personnes. Nous avons établi des liens privilégiés avec nos clients des CPE. Nous sommes à même de soutenir, de former le personnel du service de remplacement, pour assurer un service de qualité auprès des enfants et des parents, mentionne Mme Thériault.

La députée solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie, craint un exode des employés du secteur public vers cette agence privée.

C’était mon pire cauchemar qu’une agence de placement décide d’étendre ses services. On a vu l’impact de ces agences dans le réseau de la santé. Ça m’inquiète sur la qualité des services offerts en CPE.

Une citation de :Christine Labrie, députée de Sherbrooke

Marlène Carbonneau, présidente de l'Alliance des intervenants en milieu familial à la CSQ, juge que cela va à l'encontre de ce qui est prôné pour un réseau public solide de CPE.

Il faut ramener tout le monde dans le réseau pour que tout le monde soit régi et subventionné, estime Mme Carbonneau.

De son côté, l'Agence Continuum se défend de privatiser le réseau. Hélène Gravel avance au contraire que son agence jouera un rôle complémentaire au réseau public

Je pense qu’il faut connaître les besoins. Il faut se poser la question pourquoi 48 % des employés du réseau songent à quitter. Nous ne prenons pas la place de personne. Nous venons dépanner avec des gens qui veulent donner un coup de pouce, indique Hélène Gravel.

D’après les informations de René Cochaux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !