•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la CTT continue à perdre des millions de dollars chaque semaine

Un jeune homme et une jeune femme attendent le métro sur la plateforme.

Les revenus de la CTT sont en chute libre depuis le début de la pandémie.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Les revenus de la Commission de transport de Toronto (CTT), qui gère le métro, les autobus et les tramways, étaient en baisse de 75 % en avril par rapport à leur niveau normal d'avant la pandémie.

C'est ce qu'indique un rapport du PDG de la Commission, Richard J. Leary, qui sera présenté aux commissaires de la CTT lors de leur réunion mercredi.

Non seulement les recettes du transport en commun n'augmentent pas pour le moment, mais elles étaient inférieures en avril au niveau atteint plus tôt ce printemps.

La CTT montre du doigt l'ordre provincial de rester à la maison imposé au début avril, qui a fait fondre davantage l'achalandage.

Du 4 avril au 1er mai, la Commission a engrangé 24,13 millions de dollars en revenus provenant du droit de passage payé par les usagers. C'est un manque à gagner de plus de 8,8 millions (-26,8 %) comparativement aux dernières prévisions.

Sur une base annuelle, les revenus actuels sont de 108,9 millions, un trou budgétaire de plus de 22,8 millions comparativement aux recettes anticipées. Avant la pandémie, les revenus auraient été de 410,2 millions, ajoute la Commission.

La CTT dépendait déjà de l'aide d'Ottawa (Accord sur la relance sécuritaire) pour éponger son trou budgétaire depuis le début de la pandémie. Notre personnel cherche des économies supplémentaires face à ce manque à gagner qui excède les pertes anticipées dans notre budget de fonctionnement pour 2021, indique le PDG Richard J. Leary dans son rapport, sans donner plus de détails.

Le maire John Tory a déjà gelé les tarifs pour 2021.

Inciter les Torontois à reprendre le transport en commun

La Commission de transport s'attend à une croissance du nombre d'usagers et de ses revenus avec la levée graduelle des restrictions et la vaccination.

La CTT veut aussi lancer durant l'été une campagne d'information auprès des résidents pour mettre en valeur les mesures de prévention qu'elle a prises, que ce soit le nettoyage accru ou le port du masque obligatoire.

La Commission planifie une autre campagne de communication à l'automne qui fera ressortir des destinations populaires de la ville desservies par le transport en commun.

Aucune date n'est donnée dans le rapport pour le début de cette campagne en deux temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !