•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2000 terrasses temporaires pourront rester en place jusqu’en 2022

Un serveur dépose des verres de vin à une table sur la terrasse d'un restaurant à Vancouver.

Les terrasses ont permis à de nombreux restaurateurs d'offrir le service aux tables lorsque les salles à manger étaient fermées.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Des centaines de terrasses temporaires installées dans la dernière année en Colombie-Britannique pourront rester en place jusqu’au 1er juin 2022, en vertu d’un règlement modifié par la province.

Le prolongement de leurs permis permettra aux propriétaires de bars, de restaurants et de microbrasseries de faire la transition vers des terrasses permanentes, a annoncé le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth.

Ces installations doivent cependant continuer à se soumettre aux réglementations municipales.

Un système instauré au printemps 2020

Le gouvernement a instauré le système de permis pour terrasses temporaires au début de la pandémie, afin de soutenir le secteur de la restauration dont les capacités d’accueil sont réduites en raison des mesures sanitaires.

Les commerces qui n’ont pas encore de tels permis de terrasse, qui leur permettent de servir de l'alcool à l'extérieur, ont la possibilité d’en faire la demande jusqu’au 31 octobre 2021.

Selon le gouvernement, plus de 2000 entreprises se sont prévalues de l’initiative.

L’Association des restaurateurs de Colombie-Britannique se réjouit de cette annonce, qui fournit plus de certitude à ses membres, dit son PDG, Ian Tostenson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !