•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Saskatchewan annonce des changements aux règles d'isolement

Scott Moe en conférence de presse le 6 avril 2021.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

En Saskatchewan, une personne désignée comme contact rapproché d’un patient atteint de la COVID-19 n’aura plus besoin de s’isoler, à condition qu’elle ait reçu sa deuxième dose de vaccination 14 jours plus tôt.

Le gouvernement de Scott Moe vient d’en faire l’annonce dans un point de presse, ajoutant qu’il s’agit d’une étape importante pour revenir à la normale et profiter de l'été.

Vaccination à deux doses

Par contre, un résident de la Saskatchewan non vacciné ou ayant une seule dose doit se placer en confinement et suivre les recommandations de la Santé publique.

Selon le gouvernement, la Santé publique a le pouvoir discrétionnaire d'exiger que les contacts proches entièrement vaccinés s'isolent s'ils semblent représenter un risque accru.

Le confinement des contacts étroits entièrement vaccinés pourrait être exigé dans tout établissement de soins de santé, y compris les maisons de soins de longue durée et les centres correctionnels.

Calendrier accéléré pour la première dose

Le premier ministre Scott Moe demande au gouvernement fédéral d’abolir la quarantaine de 14 jours pour les voyageurs canadiens complètement vaccinés.

Afin d’entamer la phase trois du plan de la réouverture, qui exige un taux de vaccination de 70 % chez les 12 ans et plus, le gouvernement souhaite donner un deuxième souffle à la campagne de vaccination.

Dès mercredi, et ce jusqu’au 21 juin, de nombreuses cliniques, cliniques mobiles et même des cliniques scolaires seront ouvertes dans les quatre coins de la province pour atteindre cet objectif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !