•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier de la SQ accusé après une enquête du BEI

Un véhicule du BEI.

L'accusé du policier de la SQ a été portée après une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) annonce qu’une accusation de voies de fait simples a été déposée contre Danny Poliquin, un policier à la Sûreté du Québec (SQ), en lien avec une intervention effectuée le 16 juillet 2020 à Saint-Cyrille-de-Wendover, dans le Centre-du-Québec.

L’arrestation d’un homme par le policier a donné lieu à une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) qui a remis son rapport au DPCP en décembre 2020.

D’après le BEI, l’intervention policière concernait un véhicule immobilisé en bordure de l’autoroute 20 en raison, semble-t-il, d’une crevaison. Le conducteur aurait refusé d’obtempérer à la demande du policier de faire remorquer sa voiture, ce qui aurait donné lieu à une altercation.

L’agent Poliquin aurait alors tenté de maîtriser l’automobiliste qui aurait résisté à son arrestation.

Des mêlées au sol ont lieu et le policier utilise différentes techniques de contrôle physique jusqu’à ce qu’il réussisse à menotter le civil, lit-on dans un communiqué du BEI.

On y apprend aussi qu’à l’arrivée des renforts, le civil est déjà menotté. Au moment où ils tentent de le mettre debout, l’homme perd connaissance. Il est remis au sol. Le civil respire, inconscient. Il est transporté en ambulance et reprend conscience quelques minutes après son arrivée à l’hôpital.

La scène avait été filmée par la conjointe de l’automobiliste.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.