•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Amos veut améliorer la fluidité sur la 1re Avenue

Des piétons traversent au feu de circulation.

Amos conservera les feux protégés, qui permettent aux citoyens de traverser en tout sécurité aux trois intersections du centre-ville.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Martin Guindon

La Ville d’Amos a apporté de légères modifications aux feux de circulation sur la 1re Avenue, qui viennent améliorer la fluidité des véhicules, tout en continuant de sécuriser la traversée des piétons.

Ces changements sont le fruit de quelques mois de réflexion à l’Hôtel de Ville, où l’on cherche à améliorer la fluidité de la circulation au centre-ville depuis les importants travaux réalisés en 2018 et 2019. Il s’agit de l’un des principaux griefs exprimés par les citoyens.

Les programmations initiales des lumières ont été faites de façon très théorique, en observant les plans et des comptages de véhicules. C’est sûr qu’après avoir fait quelques années de vraie vie, à voir la circulation en temps réel, on se rend compte qu’il y a des ajustements à faire, reconnaît le maire suppléant de la Ville d’Amos, Pierre Deshaies.

Les feux pour piétons

Défectueux depuis plusieurs mois, les boutons-poussoirs pour appeler le feu pour piétons ont été réparés en premier, ce qui fait que les feux protégés ne s’allument plus automatiquement à chaque cycle. Depuis quelques semaines, le feu pour piétons à l’intersection du boulevard Mercier a aussi été détaché de ceux des intersections avec la 1re Rue Ouest et la rue Principale. Donc, si un piéton appelle le feu afin de traverser au pont Desmarais, il ne s’allume plus automatiquement aux deux autres intersections.

On a aussi enlevé des secondes sur les passages piétonniers. Dans le design proposé par les architectes, vous l’avez tous vu, il a de longues avancées de trottoir, alors le temps de traverse pour les piétons est relativement court. On avait probablement beaucoup trop de temps aux traverses pour piétons. On les a ajustés à la baisse et on a ajouté du temps aux automobilistes dans l’axe est-ouest. On s’est aussi rendu compte qu’il y avait peu d’attente dans l’axe nord-sud de la 1re Rue Ouest, donc on a redonné du temps aux voitures dans l’axe est-ouest, souligne Pierre Deshaies.

Un feu de circulation pour piétons à Amos.

Dorénavant, le bouton d'appel des feux pour piétons à l'intersection de la 1re Avenue et de boulevard Mercier, n'affectera pas les deux autres intersections sur cette artère du centre-ville.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Des panneaux numériques

La Ville d’Amos a aussi fait l’acquisition de panneaux numériques qui seront installés à ces trois intersections dès qu’elle les aura reçus. Ils feront en sorte que les virages à droite ne seront plus systématiquement interdits entre 7 h et 22 h, mais seulement lorsque requis. Cette interdiction de virage à droite a pour objectif de protéger les piétons et les cyclistes, donc les panneaux s’allumeront quand une personne aura activé le feu piéton.

Si les changements paraissent mineurs à ce stade-ci, le maire suppléant remarque tout de même une amélioration appréciable. Personnellement, pour l’avoir expérimenté au cours des deux dernières semaines, je note une grosse différence. On attend vraiment moins. On est capable maintenant de passer deux et même trois lumières sur une seule séquence, ce qui était très difficile à faire au préalable, conclut Pierre Deshaies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !