•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parti au pouvoir remporte les législatives en Algérie

Une femme marche devant des affiches électorales.

Les élections législatives algériennes ont été marquées par une forte abstention.

Photo : AFP / RYAD KRAMDI

Reuters

Le Front de libération nationale (FLN), qui domine la vie politique algérienne depuis l'indépendance, a remporté le plus grand nombre de sièges lors des élections législatives de samedi, a annoncé mardi l'Autorité nationale indépendante des élections.

Moins d'un tiers (23,03 %) des électeurs inscrits sur les listes se sont rendus dans les bureaux de vote, alors que le scrutin était considéré par le pouvoir comme un moyen de sortir de la crise politique et d'en finir avec les vastes manifestations secouant le pays depuis deux ans.

Les contestataires demandent le départ de l'élite au pouvoir, la fin de la corruption et le retrait de l'armée de la scène politique – un mouvement de protestation que les autorités ont salué comme étant dans l'intérêt du renouveau national, tout en réprimant les manifestants avec des arrestations.

Annonçant les résultats du scrutin, le président de la commission électorale Mohamed Chorfi a déclaré que la dynamique de changement pacifique (lancée avec les manifestations) a été renforcée.

Le FLN a remporté 105 sièges sur les 407 que compte l'Assemblée populaire nationale, se trouvant loin de la majorité absolue, alors que le parti islamiste Mouvement de la société pour la paix (MSP) disposera de 64 députés et que 78 candidats indépendants ont été élus.

Il est cependant attendu que la plupart des parlementaires soutiennent le programme du président Abdelmadjid Tebboune, notamment en matière de réformes économiques.

Les partis islamistes espéraient profiter de la vague de mécontentement ayant poussé Abdelaziz Bouteflika à quitter le pouvoir et entraîné l'arrestation d'un certain nombre de hauts représentants. Mais ils n'ont pas renforcé leur position, alors qu'un grand nombre d'indépendants ont obtenu des sièges.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !