•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie du tourisme se prépare à une forte demande pour la saison estivale

Le site de BC Ferries est tombé en panne peu après la levée des restrictions, lundi.

Des voitures en file pour accéder au traversier de BC Ferries.

BC Ferries doit maintenant se préparer à la demande considérable de vacanciers souhaitant à nouveau séjourner dans leurs endroits préférés.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

L’industrie du tourisme de la Colombie-Britannique se réjouit de la levée des restrictions entourant les voyages récréatifs. Elle devra maintenant se préparer à la demande considérable de vacanciers heureux de pouvoir à nouveau séjourner dans leurs endroits préférés.

Amber Jensen dirige l’auberge Four Winds sur l'île Saturna, dans le sud des îles Gulf. L'annonce lundi de l’assouplissement de la mesure instaurée au mois de mai pour endiguer la pandémie a apporté un énorme soulagement, dit-elle, surtout après une année de hauts et de bas.

La réouverture est très utile pour tout le monde sur l'île.

Une citation de :Amber Jensen, auberge Four Winds

Répondre à la demande

Avec une saison qui s'annonce fortement occupée, certains exploitants d'entreprises touristiques devront embaucher du personnel et préparer les installations en conséquence, ce qui pourrait se relever un défi, croit Amber Jensen.

Quelques minutes après la levée des restrictions, le site des traversiers BC Ferries était en panne et les lignes téléphoniques étaient débordées.

L'entreprise affirme qu'elle ajoutera des trajets pour répondre à la demande.

Un groupe d'épaulards avec un traversier qui passe derrière.

Le site web des traversiers BC Ferries était en panne lundi.

Photo : C. Emmons/NOAA Fisheries

Hausse des réservations

Heureusement pour Amber Jensen, son auberge a réussi à se tenir à flot en hébergeant des travailleurs essentiels, comme des techniciens venus effectuer des réparations sur l'île.

Elle est désormais impatiente d'accueillir les touristes et les habitués de son auberge qui viennent chaque année jusqu’au moment où ils ont été obligés de rester à l'écart.

Je reçois maintenant assez de réservations pour combler tout l'été, se réjouit-elle.

Un été fantastique

L’industrie du tourisme est un pilier économique de la Colombie-Britannique. Avant la pandémie, elle générait 22 milliards de dollars par an et employait 150 000  personnes dans 19 000 entreprises touristiques, selon la porte-parole de Destination BC, Maya Lange.

Pendant la pandémie, près de 70 % des revenus liés au tourisme ont été perdus. Ça a été tout simplement dévastateur pour les entrepreneurs, leurs familles, les communautés, les grandes entreprises qui emploient des milliers de personnes, ajoute Mme Lange.

Destination BC estime que l'industrie pourra retrouver les revenus de 2019 vers 2024.

Nous nous attendons donc à une augmentation assez rapide après la pandémie.

Une citation de :Maya Lange, Destination BC

Maya Lange espère que les Britanno-Colombiens visiteront tous les coins de la province. Je pense que cela va être un été absolument fantastique, conclut-elle.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !