•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'art culinaire contre le gaspillage alimentaire

Des déchets alimentaires déposés sur une table.

À l'échelle mondiale, c'est plus de 900 millions de tonnes de nourriture qui sont gaspillées annuellement (archives).

Photo : getty images/istockphoto / Mukhina1

Une soirée festive destinée à l'art culinaire et à la sensibilisation à l'enjeu du gaspillage alimentaire s'est tenue pour une première fois à Rimouski, samedi soir.

L'événement Iron Chef a rassemblé trois chefs cuisiniers qui travaillent à Rimouski, Antoine Perreault, Guillaume Fournier et Olivier de Saint-Germain.

Ils devaient, devant public, préparer 300 bouchées à partir de produits invendus dans les supermarchés ou cueillis dans le cadre du projet Les Fruits partagés.

Ce projet, chapeauté par Moisson Rimouski-Neigette, permet à des bénévoles de cueillir, chez des particuliers et des agriculteurs, leurs surplus de fruits et de légumes. La Fédération des coopératives d'alimentation du Québec (FCAQ) a salué cette initiative.

Soirée pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Mathieu Boyd, chargé de projet pour Moisson Rimouski-Neigette, espère que cette soirée festive contribuera à sensibiliser la population au gaspillage alimentaire, mission que se donne également le projet Les Fruits partagés. La FCAQ invite aux autres organismes et institutions à s’inspirer de cette initiative rimouskoise.

C’est de montrer le potentiel culinaire de ce qu'on jette aux poubelles dans notre système alimentaire. Donc l'idée, c'était d'inviter des gens qui travaillent dans le milieu de la cuisine qui ont des aptitudes à faire de très belles choses à partir de rien pour nous montrer qu'on peut très bien manger avec des surplus alimentaires , affirme M. Boyd.

Olivier de Saint-Germain sourit, un micro à la main, durant la soirée Iron Chef.

Le chef Olivier de Saint-Germain, originaire de France, habite à Rimouski depuis six ans.

Le chef Olivier de Saint-Germain trouve cette initiative stimulante comme les professionnels de la cuisine sont les premiers acteurs dans ce mouvement de lutte contre le gaspillage, explique-t-il.

Les aliments peuvent être utilisés du début à la fin s’ils sont bien travaillés, bien apprêtés, on peut vraiment les utiliser jusqu’au bout.

Une citation de :Olivier de Saint-Germain, chef

Un chef s'affaire pendant que deux personnes assurent l'animation à la table du disc-jockey. L'événement a attiré une centaine de personnes.

Une tortilla avec des haricots noirs, des morceaux d'avocat, du fromage et des patates douces.

La #TortillaTrend permet de prévenir le gaspillage alimentaire en utilisant les aliments que nous avons à notre disposition.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

Selon le New York Times en 2018, autour de 25 000 livres de fruits et légumes ont été cueillis dans le cadre du projet Les Fruits partagés, selon le chargé de projet de Moisson Rimouski-Neigette, Mathieu Boyd.

À lire aussi  :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !