•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aventure haute en émotions au parc de tyroliennes Blue Mountain en Saskatchewan

Une image de Nicole avec un masque sur la tyrolienne.

Nicole Lavergne Smith en tyrolienne au parc d’aventures Blue Mountain, près de North Battleford.

Photo : Radio-Canada

Niché dans les Thickwood Hills à environ une demi-heure au nord-est de North Battleford, le parc d’aventures Blue Mountain est doté de quatre tyroliennes destinées aux aventuriers de la Saskatchewan. Dans le cadre de son Défi 40, la Fureteuse fransaskoise, Nicole Lavergne-Smith, a eu la chance de visiter le parc pour la première fois.

Hailey Gardner habite à Battleford et travaille au parc pendant l’été. C’est la guide de Nicole pour l'après-midi. Comme quelques autres employés, elle peut s’exprimer dans la langue de Molière.

La guide Hailey Gardner devant le chalet au parc d'aventures Blue Mountain.

Hailey Gardner est guide au Blue Mountain Adventure Park.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Une première expérience pour la Fureteuse fransaskoise

Je dois admettre que je suis assez nerveuse. Mon cœur bat si fort! À bord d'un VTT, Hailey et moi roulons jusqu’au sommet de la colline. Quel paysage! À lui seul, ça vaut le détour!

Hailey me montre les notions de base pour une expérience sécuritaire en tyrolienne. Je marche lentement, m’éloignant de la colline, suspendue dans les airs!

Je ris comme une enfant alors que les arbres défilent sous mes pieds. Quelle poussée d’adrénaline!

Un autre employé de Blue Mountain m'attend de l’autre côté de la colline, afin de me détacher adéquatement.

Après un premier essai, ma deuxième tentative est beaucoup plus facile. Je me sens désormais bien en sécurité.

J’essaie un troisième coup en tyrolienne. Chaque nouvelle expérience est meilleure que la dernière. Quel beau moyen de découvrir la beauté de la Saskatchewan!

Une femme porte un masque à coté d'un cheval.

Noémie Plante-Nappert avec les chevaux dont elle s'occupe à Blue Mountain.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Cette année, le parc a ajouté de nouveaux membres à son équipe. Il est maintenant possible de faire des promenades à dos de cheval! Noémie Plante-Nappert est venue du Québec pour s’en occuper.

Les gens sont vraiment contents d’être en contact avec les chevaux. Il y en a qui n’ont jamais touché un cheval de leur vie!, raconte-t-elle.

Au-delà des tours de tyrolienne à Blue Mountain, il y a un parcours aérien, ainsi que des endroits réservés au tir à l’arc, au lancer des haches, au kayak, au canoë et à la planche à pagaie. L’hiver, on peut y faire du ski de fond et de la glissade sur tube.

Le refuge pour personnes sans-abri, Lighthouse Supported Living, est propriétaire du parc. Tous les profits servent à appuyer cet organisme à but non lucratif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !