•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle politique de déneigement à Gatineau, mais pas avant 2023

Deux déneigeuses sur une rue enneigée.

Opération de déneigement à Gatineau le dimanche 22 novembre.

Photo : S.B.

La Ville de Gatineau entame la révision de sa politique de déneigement, qui date de 2006, et entend la faire adopter par le conseil municipal en 2023-2024.

Selon le plan de travail présenté par le service des travaux publics de la Ville en comité plénier mardi, 18 à 24 mois sont prévus pour la mise en œuvre des différentes étapes de la refonte de cette politique.

Dans sa révision, la Ville se penchera notamment sur les niveaux de service, les effectifs nécessaires, les équipements et l'organisation du travail, les opérations générales de déneigement, d'épandage et de soufflage, la gestion des abrasifs et le budget.

Après plus de 15 ans depuis la mise en œuvre de la Politique de déneigement en vigueur, il est pertinent de se requestionner, écrit le président du Comité exécutif, Cédric Tessier, par voie de communiqué.

L'objectif est aussi de s'assurer de la prise en compte des principes de développement durable dans nos choix opérationnels.

Une citation de :Cédric Tessier, président du Comité exécutif de la Ville de Gatineau

Les travaux publics souhaitent s’inspirer des bonnes pratiques d’autres grandes villes québécoises et tenir des consultations publiques sous forme de sondage ou de groupes de discussion.

Le service de déneigement de la Ville de Gatineau assure des opérations sur 3000 kilomètres de réseau routier et plus de 600 kilomètres de trottoirs.

Lors du comité plénier, certains élus ont exprimé leur désir de voir une plus grande attention portée au déneigement des trottoirs et des voies pour favoriser le transport actif ou le transport en commun.

Plusieurs ont également souligné l’impact des changements climatiques sur les conditions hivernales et les opérations de déneigement. Ils ont demandé aux travaux publics d’y porter une attention particulière dans leur révision.

Selon les récentes données disponibles, lors de l’hiver 2019-2020, il est tombé plus de verglas et de pluie combinés que de neige. Les précipitations de grésil ont également dépassé la moyenne des derniers hivers.

Étapes de la révision de la politique de déneigement

  • Réalisation d’un portrait des opérations et d’un état de la situation

  • Identification des thèmes à réviser

  • Comité interne pour la révision

  • Implication du sous-comité de déneigement

  • Consultation des partenaires externes

  • Consultations publiques et dépôt d’un rapport d’analyse

  • Analyse comparative des autres villes

  • Étude de faisabilité

  • Dépôt de la politique révisée

Le Service des travaux publics de la Ville avait été mandaté en juin 2020 pour compléter cette révision, alors qu’un déficit de 3,1 millions $ avait été annoncé pour les services de la voirie et la flotte.

Les dépenses liées au prix du sel de déglaçage, au contrat de soufflage et aux heures supplémentaires des employés avaient alors été identifiées comme étant à l’origine de ce déficit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !