•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Senneterre ne sollicitera pas de nouveau mandat en novembre

Jean-Maurice Matte présente un projet aux journalistes.

Le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte (archives).

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Le maire de Senneterre ne sollicitera pas de nouveau mandat en novembre.

Après 19 ans à la mairie, Jean-Maurice Matte annonce son retrait de la politique municipale.

Élu pour la 5e fois en novembre 2017, l’homme de 58 ans savait depuis un certain temps que le présent mandat serait son dernier.

Les gens qui me connaissent bien savaient que j’avais l’ambition de travailler au 100e anniversaire en 2019 et que je tirerais ma révérence de la mairie après ça. C’est sûr qu’après 33 ans d’implication, ce n’est pas une décision que tu prends à la légère. J’y ai mûrement réfléchi, explique-t-il.

Jean-Maurice Matte dit partir avec le sentiment du devoir accompli, même si plusieurs dossiers majeurs pour Senneterre sont toujours en voie de réalisation, notamment le développement des tourbières et le complexe serricole.

Ce sont des dossiers qui sont en marche et qui vont se réaliser, assure-t-il. Avec le conseil, j’ai toujours travaillé pour la diversification économique de Senneterre. Aujourd’hui, la Ville est bien positionnée et en bonne santé. Je sais que tout ce travail va se poursuivre avec les nouveaux élus. Il est un peu tôt pour tracer des bilans, mais si je regarde ce qui a été fait pour développer nos infrastructures et embellir notre ville, je peux partir la tête haute.

Jean-Maurice Matte affirme que l’heure de la retraite n’a pas sonné. Ancien candidat conservateur aux élections fédérales de 2008 et 2011, il ne ferme pas la porte à un éventuel retour en politique.

On ne dit pas non, s’il y a une fenêtre d’opportunité, lance-t-il. Mais surtout je me considère encore jeune, en forme et prêt à relever de nouveaux défis. Je me rends disponible. À savoir s’il y aura une autre aventure politique, à ce moment-ci, je ne peux pas le dire. Mais sûrement pas la politique fédérale, ça va arriver trop tôt. On verra ce que l’avenir me réserve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !