•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bas-Saint-Laurent passera en zone verte lundi

Un homme photographie le coucher du soleil à Rimouski.

Le Bas-Saint-Laurent passera au palier d'alerte vert lundi. (archives)

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que le Bas-Saint-Laurent passera au palier d'alerte vert lundi. La région se trouve présentement en zone jaune.

Les régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Mauricie et du Centre-du-Québec passeront elles aussi au vert lundi, selon un communiqué publié par le ministère mardi midi.

Le Bas-Saint-Laurent ne compte que 22 cas actifs et n'a enregistré aucun nouveau cas de COVID-19 mardi.

Ce qui est permis au palier d'alerte vert

Rassemblements dans les lieux intérieurs et extérieurs privés : maximum 10 personnes ou les occupants de 3 résidences

Restaurants et bars : maximum 10 personnes par table ou les occupants de 3 résidences et tenue d'un registre

Mariages ou funérailles : maximum 50 personnes

Lieux de culte : maximum 250 personnes, sauf pour un mariage ou des funérailles

Cinémas et salles de spectacle : maximum 250 personnes ou maximum 2500 personnes réparties dans des sections indépendantes de 250 personnes

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se réjouit du passage du Bas-Saint-Laurent au palier d'alerte vert.

Selon lui, il était grand temps que le gouvernement prenne cette décision, car il juge que le bon bilan sanitaire de Rimouski appelait de nouveaux assouplissements.

Marc Parent note que la décision arrive au moment où les gens commencent à se sentir en vacances et que l'été est court au Bas-Saint-Laurent.

De pouvoir enfin envisager un certain retour à la normale, on en a tous besoin.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Ça a été extrêmement pénible. Pénible pour tout le monde : les travailleurs de la santé, les citoyens, les gens d'affaires. [...] On demande juste aux gens de continuer à faire attention et à se faire vacciner le plus rapidement possible, soutient-il également.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé et le directeur national de santé publique Horacio Arruda ont fait la mise au point sur la campagne de vaccination au Québec en début d'après-midi mardi.

Il a notamment invité les personnes âgées de 18 à 39 ans à prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 et il a annoncé que des doses de vaccin d'AstraZeneca et de Moderna avaient été reçues par Québec.

Certaines de ces doses seront administrées au Bas-Saint-Laurent dans les prochaines semaines.

Avec des informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !