•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pasteur de Calgary arrêté de nouveau pour avoir enfreint les règles sanitaires

Le pasteur Tim Stephens de l'Église baptiste Fairview se tient debout devant un pupitre lors d'un sermon.

L'Église baptiste Fairview du pasteur Tim Stephens a été fermée par les autorités, car elle ne respectait pas les mesures sanitaires (archives).

Photo : Fairvew Baptist Church/YouTube

Radio-Canada

Le pasteur de Calgary Tim Stephens a été interpellé une nouvelle fois lundi pour ne pas avoir respecté les mesures sanitaires en vigueur dans la province.

Alors que l'Église Fairview Baptist est fermée, il est accusé d’avoir organisé un rassemblement illégal extérieur, explique le Service de police de Calgary dans un communiqué.

Actuellement, en Alberta, les rassemblements extérieurs sont limités à 20 personnes, et la distanciation physique doit y être respectée.

La semaine dernière, le pasteur a reçu un ordre de la Cour du Banc de la Reine obtenu par Services de santé Alberta (AHS) lui enjoignant de suivre les règles de santé publique.

Le pasteur en a pris connaissance, mais a décidé d'organiser malgré tout un rassemblement, assure la police.

À l’heure actuelle, Tim Stephens est toujours en détention. Il doit comparaître devant la cour le 28 juin.

Rectificatif : Une version précédente du texte indiquait que le pasteur Tim Stephens avait été remis en liberté. Son avocat, Jay Cameron, du Centre de justice pour les libertés constitutionnelles, l’avait annoncé dans un courriel envoyé à Radio-Canada avant d’envoyer un nouveau message précisant qu’il s’était trompé.

Nous allons contester son arrestation et le défendre une fois de plus contre cette nouvelle accusation, a précisé l'avocat Jay Cameron, qui travaille au Centre de justice pour les libertés constitutionnelles.

Après avoir reçu plusieurs amendes, le pasteur de Calgary avait été arrêté une première fois en mai pour avoir enfreint les règles sanitaires.

AHS avait finalement retiré sa demande d’outrage au tribunal contre le pasteur, expliquant que l'ordonnance du tribunal n'avait pas été signifiée correctement.

En revanche, l’Église a été fermée par les autorités, et cette fermeture est toujours en vigueur, souligne la police de Calgary.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !