•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Roy quitte la politique municipale

Denis Roy devant un micro de Radio-Canada.

Le conseiller municipal Denis Roy

Photo : Radio-Canada

Éric Langevin

Le conseiller du district Marie-de-l'Incarnation à Trois-Rivières, Denis Roy, ne sera pas sur les rangs lors de la prochaine campagne électorale municipale. Il se retire après un mandat de quatre ans et retourne vers l'entrepreneuriat. Un projet d’entreprise a germé au cours de la dernière année et il entend s’y consacrer à temps plein.

Je n’ai pas envie de me séparer entre le conseil municipal et l'éventuelle entreprise. Je m’engage à plein dans ce que je fais et je ne voulais pas offrir une performance à moitié pour les citoyens, a-t-il mentionné en entrevue à Toujours le matin.

Avantageusement connu dans le domaine des communications et du marketing, le conseiller Roy a précisé qu’il s'oriente maintenant vers un autre domaine, sans toutefois ouvrir son jeu.

Disons que ce sera dans la sphère de l’économie circulaire. Je vise une entreprise qui aura un impact positif sur la communauté et l’environnement.

Une citation de :Denis Roy

Marqué à vie

Son passage en politique lui aura permis de rencontrer des personnes passionnées, autant chez les élus que chez les fonctionnaires municipaux qu’il estime fort compétents.

Ces quatre ans vont m’avoir marqué à vie et j’en garderai un excellent souvenir, analyse-t-il.

Si l’annonce arrive à ce moment-ci, c’est que le conseiller se voyait mal entreprendre des démarches de soutien pour sa future entreprise sans avoir clarifié ses intentions pour la prochaine élection.

Il n’est pas le seul à quitter le conseil. Ginette Bellemare, Mariannick Mercure et Claude Ferron ont déjà annoncé qu’ils ne brigueraient pas les suffrages.

À cet effet, lors de son annonce, le conseiller Ferron a lui aussi fait savoir qu’un projet d'entreprise était dans les cartons. Doit-on faire un lien entre les deux projets? Je sais qu’il a un projet de son côté. Est-ce que c'est compatible? L'avenir nous le dira, s’est contenté de dire M. Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !