•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle caserne incendie de Rivière-du-Loup coûtera plus cher que prévu

La maquette du nouveau projet de caserne incendie de Rivière-du-Loup.

La caserne incendie de Rivière-du-Loup sera construite au coin des rues Témiscouata et Des Cheminots.

Photo : Gracieuseté : Ville de Rivière-du-Loup

Radio-Canada

Le projet de caserne incendie à Rivière-du-Loup est réévalué à la hausse. La Ville prévoit dorénavant que sa construction coûtera 10,6 millions de dollars, soit 4,6 millions de plus que prévu au départ.

À début du projet, en 2019, la construction d'une nouvelle caserne incendie dans le quartier Saint-Ludger était estimée à environ 6 millions de dollars.

La Ville était cependant retournée à la planche à dessin quelques mois plus tard pour diminuer les coûts. Le projet a alors été réévalué à 8,9 millions de dollars, puis à 8,3 millions.

Toutefois, lors du conseil municipal, lundi, on apprenait que la facture s'élèverait plutôt autour de 10,6 millions de dollars.

Cette augmentation s'explique notamment par la flambée du prix des matériaux (notamment de l'acier, du bois et du ciment), par le rehaussement de la capacité portante du terrain et par la révision des honoraires.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, déplore le fait que le projet ait dû être révisé plusieurs fois.

Y'a pas un projet qui a diminué avec les années, je n'en ai pas vu, dit-elle.

La mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet.

La mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet (archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

« Chaque fois qu’un conseil de ville dit non, tous les frais d’honoraires professionnels s’en vont où? Dans les pertes. Donc, à un moment donné, si tu refuses deux ou trois fois un projet, chaque fois, c’est des pertes pour les citoyens », explique Mme Vignet.

« Ça ne fait pas notre affaire, mais à un moment donné, il faut la prendre la décision. Ça devient essentiel pour la caserne. »

— Une citation de  Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Pour conserver la subvention de 3 250 000 $ accordée à la Ville par le gouvernement provincial dans le cadre de ce projet, la construction de la caserne doit commencer d'ici le 31 décembre 2021.

Sylvie Vignet soutient que la Ville a demandé au gouvernement de retarder les travaux.

« Il n’y a personne qui nous entend, ils ne veulent rien changer, ça fait qu’on est pogné avec ça. Il aurait fallu que le gouvernement nous dise ‘’vous pouvez retarder votre projet de deux ans, on ne vous fera pas perdre votre subvention le temps que ça se replace’’, mais ils ne veulent pas. Ils nous mettent un peu dans le trouble avec ça », affirme-t-elle.

Elle ajoute que les appels d'offres seront lancés à l'automne. Les élus et les fonctionnaires municipaux espèrent qu'ils n'auront pas de mauvaise surprise à cette étape.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !