•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Calgary lève l’état d’urgence local

Gros plan sur un masque chirurgical dans la main d'une personne près d'un point d'eau.

Les restrictions sanitaires de l'Alberta et le port du masque demeurent en vigueur à Calgary malgré la fin de l'état d'urgence local.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

La Ville de Calgary annonce qu’elle met fin à l’état d’urgence local dès lundi. Les règlements municipaux comme le port du masque dans les lieux publics intérieurs ainsi que les restrictions sanitaires imposées par l'Alberta restent cependant en vigueur.

En conférence de presse lundi, le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a expliqué que la levée de l’état d’urgence local n’aura pas d’impact direct sur la vie quotidienne des Calgariens. C’est un pas de plus vers un avenir meilleur, dit-il.

[L’état d’urgence local] nous aidait à l'interne à coordonner nos actions avec d’autres agences, avec nos commandes et nos achats, explique le maire. Nous ne l’utilisions pas pour mettre en place un couvre-feu ou pour restreindre les comportements des gens.

Il rappelle cependant que les restrictions sanitaires provinciales sont toujours en vigueur et demande aux Calgariens de rester prudents.

Je vous encourage à continuer de faire ce que vous faisiez déjà, dit Naheed Nenshi. Lavez-vous les mains, respectez la distanciation physique, portez votre masque et faites-vous vacciner.

Port du masque

Le maire Nenshi a également indiqué que l'obligation de porter un couvre-visage dans les lieux publics intérieurs pourrait rester en place un peu plus longtemps à Calgary que dans le reste de la province.

Il précise que la décision de la Ville pourrait dépendre de la rapidité de la distribution des deuxièmes doses [de vaccin].

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Si la province décide de lever son règlement le 1er juillet et que nous décidons de le garder en place à Calgary, mais que les gens continuent de se faire vacciner au même rythme qu’en ce moment, il est difficile d’imaginer que nous ne lèverons pas notre règlement d’ici la fin juillet, explique-t-il.

La zone de Calgary est celle qui compte le plus grand nombre d’infections actives (1283) aux SRAS-CoV-2. Les autorités sanitaires de Calgary disent qu'elles veulent demeurer prudentes, surtout avec l’apparition du variant Delta dans la province.

Il est important de procéder [à la réouverture] avec un optimisme prudent, affirme la chef de l'Agence de gestion des urgences de Calgary, Sue Henry. On ne veut pas de quatrième vague, affirme quant à lui Naheed Nenshi.

115 nouveaux cas

Lundi, les autorités sanitaires albertaines ont annoncé 115 nouvelles infections et un décès supplémentaire dû à la COVID-19. La personne décédée est une femme dans la quarantaine de la zone de Calgary. Pour l’instant, aucune comorbidité n’a été identifiée. L’Alberta compte maintenant 3089 cas actifs d'infection.

Actuellement, 270 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19 dans la province, dont 73 aux soins intensifs.

La moyenne du taux de positivité de l’Alberta au cours des 7 derniers jours est de 3,45 %.

Jusqu’à maintenant, 68,8 % des Albertains admissibles ont reçu au moins une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !