•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Stampede de Calgary limitera le nombre de visiteurs, mais n'exigera pas le masque

Une foule devant une scène en plein air.

La scène Coca-Cola du Calgary Stampede accueille de nombreux artistes connus, mais aussi des artistes en début de carrière.

Photo : Bill Marsh

Stéphanie Rousseau

Le Stampede de Calgary a indiqué lundi que la capacité du site sera limitée et que les masques seront obligatoires pour les travailleurs et les bénévoles, mais pas pour les visiteurs.

Les responsables du Stampede ont répété que l'événement de cette année serait sécuritaire et agréable. Ils ont aussi voulu répondre à nombreuses critiques qui pensent que la tenue de l’événement pourrait générer des éclosions de COVID-19.

Jia Hu a travaillé sur le plan pour assurer que le Stampede puisse aller de l’avant et il croit que l'événement sera sécuritaire.

C'est principalement un événement qui se déroulera à l'extérieur, et nous savons que la transmission en extérieur est extrêmement rare, explique le Dr Hu. Deuxièmement, nous réduisons considérablement la capacité d’accueil. Finalement, nous adoptons aussi une approche basée sur les risques. Nous comprenons que certaines activités sont plus risquées que d'autres, et c'est pourquoi nous utiliserons l’emploi de masques pour les employés, le recours à des tests rapides et à des preuves de vaccination.

Les masques seront obligatoires pour tous les travailleurs et bénévoles du Stampede, mais les visiteurs seront seulement encouragés à les porter. Le Stampede envisage aussi une preuve de vaccination pour pouvoir entrer sur certains sites, par exemple, pour avoir accès à la tente Nashville North.

Trois hommes derrière des podiums devant l'arène où se déroulent les épreuves de rodéo.

Les organisateurs du Stampede disent que celui-ci sera sécuritaire, malgré les craintes de nombreux médecins. Dana Peers, le président par intérim du Stampede (à gauche), Jia Hu, médecin et conseiller du Stampede (au centre), Steve McDonough, le président du conseil d'administration du Stampede (à droite).

Photo : Radio-Canada / Évelyne Asselin

La capacité et le nombre de visiteurs seront également réduits sur le site. Le Stampede dit que l’entrée sera probablement limitée à 50 % de sa capacité, en ajoutant que la situation pourrait changer et est encore en évolution, selon le président par intérim du Stampede, Dana Peers.

Les visiteurs devront acheter leurs billets en ligne, mais le Stampede n’a pas précisé combien de billets seront offerts.

Les organisateurs prévoient aussi une réduction de 25 % du nombre d'attractions sur le parc pour permettre un plus grand espacement entre celles-ci.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !