•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour d’appel du Minnesota valide les permis d’Enbridge pour la Ligne 3

Un travailleur pose les dernières touches au pipeline, posé au fond d'un fossé de terre.

Au Minnesota, l'oléoduc a déjà été remplacé à 60 % (archives).

Photo : Associated Press / Richard Tsong-Taatarii

Radio-Canada

La Cour d'appel du Minnesota a approuvé lundi les permis reçus par la société Enbridge, établie à Calgary, pour le remplacement de son pipeline de la Ligne 3.

Dans le jugement, deux juges sur trois ont estimé que la Commission des services publics du Minnesota avait correctement accordé ses autorisations à l'entreprise pour la portion de sa canalisation située dans cet État.

La Ligne 3 du pipeline d’Enbridge transporte du pétrole non raffiné canadien de l’Alberta jusqu’à l’État américain du Wisconsin.

Enbridge souhaite remplacer son pipeline datant des années 1960, car il se détériore et ne fonctionne pas au maximum de sa capacité.

Le tracé de la canalisation 3 de l'entreprise Enbridge.

Le tracé de la Ligne 3 de l'entreprise Enbridge.

Photo : Radio-Canada

Plus de 1000 environnementalistes et Autochtones se sont rassemblés la semaine dernière sur le chantier en amont du fleuve Mississippi pour tenter d’arrêter les travaux.

Nouvel appel possible

Les opposants au projet font valoir que le pipeline accélère le changement climatique et qu’il y a un risque de déversement dans des zones où des Autochtones pêchent, chassent, cultivent du riz et cueillent des plantes médicinales et revendiquent des droits issus de traités.

À l'inverse, Enbridge assure que l’acier utilisé sera plus résistant et que le transport sera ainsi plus sécuritaire. 

Au Canada et au Wisconsin, l’entreprise a déjà remplacé la canalisation. Au Minnesota, 60 % de l’oléoduc ont été changés.

Les opposants au pipeline souhaitent que le président américain, Joe Biden, rejette le projet, tout comme il l’a fait pour le projet Keystone XL.

Ils peuvent également faire appel de la décision de la Cour d'appel devant la Cour suprême du Minnesota. 

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !