•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le travail sur écran facilite-t-il la vie des personnes dyslexiques?

Une personne portant des lunettes regarde un écran.

L’œil humain, lorsqu’il lit, distingue quatre lettres à la fois.

Photo : iStock

Janis Rivard

La pandémie a fait basculer plusieurs secteurs d’activité en mode virtuel. Pour certaines personnes dyslexiques, il s’agit d’un avantage, mais qui a certaines limites, notamment pour les étudiants qui doivent faire des lectures plus longues à l’écran.

Selon l’orthophoniste à la Clinique d’orthophonie Harricana Frédérique Jehasse, il y a peu de recherches qui traitent spécifiquement des personnes dyslexiques et de la lecture informatique. Les recherches sont plutôt portées vers la lecture sur écran en général.

La lecture est plus difficile sur un ordinateur que sur une tablette et sur le cellulaire, entre autres. Le fait de faire défiler une page au lieu de la tourner alourdit la charge cognitive. Frédérique Jehasse observe que le mode de lecture est différent sur les écrans que sur du papier, et cela peut influencer la compréhension que la personne a de sa lecture.

En comparant la lecture sur écran à la lecture sur papier, on a un avantage de la lecture sur papier en termes de compréhension. Le lecteur comprend mieux ce qu’il lit sur du papier. Et cet effet-là, par contre, peut être diminué un peu s’il n’y a pas de pression temporelle, explique-t-elle. Elle souligne que les gens n’ont pas toujours conscience de leur manque de compréhension après une lecture.

Qu'est-ce que la dyslexie?

Selon le dictionnaire Robert, la dyslexie est un trouble de la capacité à lire, ou difficulté à reconnaître et à reproduire le langage écrit.

La technologie peut toutefois être utilisée à l’avantage des personnes dyslexiques, et servir d’outil afin de faciliter la lecture. Sur un écran, on va pouvoir mettre en place des adaptations. C’est des choses qu’on recommande d’ailleurs pour les élèves, de changer la police de caractère, changer la taille des caractères, changer l’espacement entre les lignes, entre les lettres. Ou, des fois, on va avoir la possibilité avec certains logiciels de mettre certains sons en couleur. Donc, par exemple, le son "en" va être mis en couleur dans le texte, et donc l’enfant quand il va voir que c’est en vert, il va savoir que ça fait "en", indique Frédérique Jehasse.

Roxane L’Heureux a reçu un diagnostic de dyslexie-dysorthographie vers l’âge de 11 ou 12 ans. Elle a trouvé des stratégies pour lui permettre de mieux comprendre ce qu’elle lit, la lecture est donc plus facile pour elle qu’à l’époque. Elle se rappelle que la lecture sur papier était assez difficile, parce que c’était ce à quoi elle était confrontée.

Elle a eu droit à un ordinateur dans ses cours au secondaire, et cela l’a beaucoup aidée. Avec l’ordi, j’avais le droit à un logiciel qui s’appelle WordQ, donc la plupart du temps, je faisais lire mon texte. [...] Parce que quand moi je lis, l’interprétation est vraiment différente que quand je l’entends, se rappelle-t-elle.

Aujourd’hui, Roxane travaille beaucoup à l’ordinateur et elle n’a pas beaucoup de difficultés à lire sur l’écran. Elle souligne même que la lecture sur papier est souvent plus difficile, parce qu’elle n’est plus aussi habituée. Elle a tout de même développé des stratégies qui l'aident beaucoup aujourd’hui, comme de décortiquer les textes à lire et se concentrer pour lire une phrase à la fois.

La jeune femme sourit à la caméra.

Frédérique Jehasse, orthophoniste

Photo : Jennylee Larivière

Typiquement, en fait, quand on lit sur un écran, on est en mode communication, réseaux sociaux et recherches d’informations. Donc, souvent, on va avoir tendance à "scanner" l’écran plutôt que d’avoir une lecture attentive, alors que, typiquement, la lecture sur papier va être de la lecture de roman par exemple, ou de la lecture qui est portée sur des apprentissages et où on a des textes plus longs et qui demandent une attention plus soutenue, note Frédérique Jehasse.

Frédérique Jehasse se questionne sur l’apport que la technologie pourrait apporter aux enfants dyslexiques.

Il faut se demander, finalement, c’est quoi notre objectif. Parce que si j’ai en face de moi un enfant qui est allergique à la lecture, qu’il ne veut plus rien savoir de ça, mais que sur écran il y a moyen de l’intéresser, et je sais que sur papier, ça fonctionnerait mieux, mais sur papier, il ne veut pas! Ça lui donne des sueurs, de l’anxiété, il ne veut rien savoir de ça… je trouve qu’il y a une vraie question à se poser à ce moment-là, affirme-t-elle.

Une fois l’intérêt de l’enfant un peu plus développé pour la lecture, lui faire introduire la lecture sur papier sera beaucoup plus facile.

Avec les bons outils, les ordinateurs pourraient être de bons alliés des enfants avec des difficultés de lecture et de compréhension, selon Mme Jehasse.

Valentin Foch, de son côté, a été suivi par des orthophonistes autour de l’âge de 8 ou 9 ans. Il observe une différence entre sa lecture sur écran et sur papier. Pour les courts textes, moi je lis quand même mieux sur écran, mais pour les longs textes, par exemple, un livre, je n’arrive pas à lire sur écran. C’est trop fatigant. Par contre, c’est sûr que l’écriture à l’ordinateur, plutôt que l’écriture manuscrite, j’ai beaucoup plus de simplicité à lire l’écriture sur ordinateur, explique-t-il. L’écriture standardisée informatique l’aide à moins mélanger les syllabes et certaines lettres.

L’écriture est également plus facile pour lui sur l’ordinateur, grâce à la disposition des touches sur le clavier. Écrire sur informatique pour moi est beaucoup plus simple que manuscrit. [...] Et après, bon, je suis toujours en train d’effacer et de réécrire et je fais des fautes partout. Donc, ça me permet facilement de revenir en arrière aussi, souligne M. Foch.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !