•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse passe à la 2e phase de son plan de déconfinement mercredi

Un technicien dans un laboratoire tient dans ses mains un calepin de notes et quelques éprouvettes.

La Nouvelle-Écosse annonce lundi le dépistage de huit nouveaux cas de COVID-19 et la mort d'une patiente atteinte de cette maladie (archives).

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse entamera mercredi la phase 2 de son plan de réouverture, qui comprend des rassemblements sociaux plus importants et la réouverture des salles des bars et des restaurants.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Dans une déclaration écrite, le gouvernement provincial a déclaré que le passage à la phase 2 peut avoir lieu, car les cas de COVID-19 restent faibles, que les hospitalisations diminuent, que le dépistage est stable et que le taux de vaccination augmente.

Les bars et les restaurants pourront rouvrir leur salle à manger à l'intérieur et à l'extérieur, mais devront continuer à opérer avec une capacité d'accueil réduite et le maintien de la distanciation physique.

Tous les commerces pourront également fonctionner à 50% de leur capacité d'accueil.

Les rassemblements sans distanciation physique seront permis avec 10 personnes à l'intérieur et 25 personnes à l'extérieur.

Un décès et huit nouveaux cas

Une octogénaire a succombé à la COVID-19, annonce lundi le ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse. Cette maladie a été dépistée chez huit personnes de plus, mais 22 autres personnes atteintes se sont rétablies.

La dame emportée par la COVID-19 vivait dans le centre de la province. Il s’agit de la 90e personne dont la vie est fauchée par cette maladie en Nouvelle-Écosse depuis le début de la pandémie.

Je tiens à présenter mes condoléances aux personnes qui pleurent la perte d'un être cher. Ce virus est dangereux et il peut avoir des conséquences désastreuses. Je vous demande instamment de suivre les mesures de santé publique, de passer régulièrement un test de dépistage et de vous faire vacciner le plus tôt possible, affirme le premier ministre Iain Rankin, cité dans un communiqué.

Les huit autres nouveaux malades se trouvent aussi dans la région du centre. Trois d’entre eux ont eu des contacts étroits avec d’autres cas déjà signalés, deux autres sont tombés malades à la suite de voyages. L'origine de la contagion pour les trois autres cas fait l'objet d'une enquête.

Les autorités médicales signalent toujours une contagion communautaire limitée dans le centre. Elles continuent de surveiller la situation dans les régions de l'est, du nord et de l'ouest pour voir s'il y a aussi de la contagion communautaire.

La Nouvelle-Écosse recense à l’heure actuelle 124 personnes ayant la COVID-19. Six d’entre elles sont hospitalisées, dont quatre aux soins intensifs.

Jusqu’à 698 979 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans la province en date du 13 juin. Plus de 51 000 personnes ont reçu les deux doses recommandées.

Le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, conseille vivement à toutes les personnes admissibles de se faire vacciner.

Mes pensées et mes prières accompagnent la famille de la dame qui est décédée. En nous faisant vacciner, non seulement nous nous protégeons nous-mêmes, mais nous protégeons aussi nos proches. Nous devons continuer de travailler ensemble et de suivre les mesures de la santé publique à mesure que nous avançons dans le plan de déconfinement, souligne le Dr Strang, cité dans le même communiqué.

Comment prendre un rendez-vous?

Les gens peuvent prendre un rendez-vous pour recevoir un vaccin contre la COVID-19 en consultant le site web du gouvernement provincial (Nouvelle fenêtre) ou en téléphonant au 1-833-797-7772. Il ne faut pas appeler directement un centre de vaccination, une pharmacie ou un médecin de famille pour cela.

Les gens de la Nouvelle-Écosse qui présentent ou non des symptômes peuvent aussi prendre rendez-vous en ligne (Nouvelle fenêtre) pour subir un test de dépistage dans un centre d'évaluation de la province. Les autorités recommandent aux gens qui n'ont pas de symptômes et qui veulent se faire tester d'utiliser les services des centres temporaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !