•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Exportation de son modèle : le groupe Probex rencontrera le ministre Boulet

Jean Boulet en conférence de presse.

Le ministre québécois du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet (archives).

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, accepte de rencontrer le Groupe Probex. Le Groupe souhaite développer un programme panquébécois basé sur son modèle d'intégration des personnes qui ont des troubles de santé mentale ou de déficience intellectuelle.

C'est le député libéral Monsef Derraji qui a interpellé le ministre Boulet à ce sujet, après un premier refus du ministère d'aller de l'avant avec la suggestion du Groupe Probex.

Le ministère avait d'abord expliqué que le programme de participation citoyenne proposé par le Groupe Probex est centré sur le développement personnel et social, plutôt que sur le développement de l’employabilité en vue d’une insertion future au marché du travail, ce qui ne cadre pas avec les objectifs des mesures et services d’emploi du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS).

Cependant, le député a apostrophé le ministre Boulet sur ce sujet, lors de l'étude du projet de loi 59 visant à moderniser le régime de santé et de sécurité du travail. 

J’attends une action de sa part par rapport au groupe Probex à Sherbrooke. C’est une entreprise d’économie sociale qui veut une réponse de votre part pour continuer de répondre à leur mission de faire le lien entre les personnes qu’ils représentent et les entreprise, expliquait le député Derraji.

Il offrait de faciliter une rencontre avec le groupe Probex.

Je sais que vous êtes un homme sensible et pragmatique. Je veux que l’on envoie un message clair à la région de Sherbrooke, à l’économie sociale et à Probex.

Une citation de :Monsef Derraji, député de Nelligan

Le ministre Boulet s’est montré ouvert.

 Ça me fera plaisir de rencontrer les gens de Probex. Nos équipes pourront planifier une rencontre. C’est un moyen novateur d’intégrer des personnes en situation de handicap. Ça me permettra d’expliquer tout ce que l’on fait , a mentionné le ministre Boulet lors de la commission parlementaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !