•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un grand trou dans le pare-brise arrière d'une voiture bourgogne.

Le pare-brise de cette voiture a été fracassé à la suite d'une fusillade à Ottawa, le lundi 14 juin 2021.

Photo : Gracieuseté : Nadine Bernard

Radio-Canada

Le Service de police d'Ottawa (SPO) enquête présentement sur une autre fusillade, cette fois dans le quartier Beacon Hill-Cyrville.

L'événement est survenu juste après minuit, après que la police eut reçu des appels concernant des bruits de coup de feu, près des rues Promenade City Park et Ogilvie.

Plus précisément, la fusillade est survenue dans le pâté de maisons des 1500 du croissant Marley, précise le Service de police d'Ottawa (SPO) dans un communiqué.

Vers 0 h 15, une querelle a éclaté dans la rue entre deux groupes, raconte le SPO, qui ajoute que lorsque les agents de première ligne sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé plusieurs douilles par terre.

Peu après l’incident, un homme âgé de 23 ans, blessé par balle, a été déposé dans un hôpital des environs, poursuit la police d'Ottawa, qui estime que l'homme a été mêlé à la fusillade.

L’homme est gravement blessé, mais ses blessures ne mettraient pas sa vie en péril, indique le SPO.

Une résidente raconte

Nadine Bernard, résidente du quartier où s’est produite la fusillade, est surprise par l’événement. Selon elle, ce genre de chose ne se produit jamais ici.

Image de la femme lors d'une entrevue à la caméra, devant sa résidence.

Nadine Bernard dit qu'il n'y a jamais eu de fusillade dans son quartier auparavant.

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

On a entendu neuf coups de feu, très rapides, les uns après les autres et après, plus rien.

Une citation de :Nadine Bernard, résidente du quartier

Mme Bernard dit s'être rendormie après le vacarme. Elle s'est réveillée un peu plus tard pour constater une importante présence policière dans son quartier habituellement tranquille.

On s’est réveillés à 1 h et c’était plein [de voitures de police], plein de lumières et ils [les enquêteurs] nous ont demandé de consulter la vidéo de notre caméra, précise Mme Bernard.

De nombreux véhicules de la police d'Ottawa dans une rue d'un quartier résidentiel la nuit.

Importante présence policière à Ottawa à la suite d'une fusillade survenue après minuit, le lundi 14 juin 2021. Nadine Bernard, résidente du quartier, a pris cette photo après avoir été réveillée par les éclats des gyrophares.

Photo : Gracieuseté : Nadine Bernard

C’est assez épeurant, on est pas loin d’un secteur où ça arrive, mais de savoir que ça arrive ici, ce n’est pas le fun. C’est épeurant, ajoute-t-elle.

Mme Bernard déplore le fait qu’il y a de plus en plus de fusillades à Ottawa et espère que ça ne se reproduira pas dans son quartier.

L'Unité des bandes et des armes à feu a pris en charge l'enquête et dit vouloir s’entretenir avec quiconque aurait été témoin des événements.

Toute personne ayant des renseignements relatifs à cette affaire, ou été témoin des événements, est priée de communiquer avec l’Unité des armes à feu et des bandes de rue, écrit le SPO dans son communiqué.

Le SPO a indiqué avoir répertorié 40 fusillades et huit homicides documentés depuis le début de l'année.

Samedi, une autre fusillade est survenue dans le secteur Orléans.

Avec des informations de Julie-Anne Lapointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !