•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des toits plus verts à Toronto cet été

Plusieurs pots de verdure sur un toit.

Certaines compagnies de gestion d'immeubles à Toronto pourront aider l'environnement tout en donnant de la nourriture aux banques alimentaires locales cet été.

Photo : Radio-Canada

Anne-Marie Trickey

Certaines compagnies de gestion d’immeubles pourront aider l’environnement ainsi que contribuer à leur communauté cet été grâce à une compagnie d'agriculture urbaine. L'organisme MicroHabitat compte profiter de l’espace inutilisé sur les toits des immeubles torontois.

MicroHabitat est un organisme montréalais qui offre un service clé en main aux compagnies pour la production de nourriture, tout en profitant de l’espace sur les toits des immeubles. L’entreprise existe depuis 5 ans et vient d'ouvrir un bureau à Toronto.

Une femme qui sourit.

Orlane Panet est la directrice et cofondatrice de l'entreprise MicroHabitat, qui développe des jardins urbains sur les toits des immeubles.

Photo : Radio-Canada

Selon la directrice et cofondatrice de l'organisme, Orlane Panet, ils seront présents sur une vingtaine de toits torontois cet été.

Avoir un potager sur un toit, c’est optimiser un espace qui est exploité avec de la verdure.

Une citation de :Orlane Panet, directrice et cofondatrice de MicroHabitat

On crée des espaces de biodiversité et on vient produire de la nourriture de première qualité qui n’a pas de transport entre le moment où on la récolte et où elle est consommée, explique-t-elle.

Et les clients sont très heureux du service.

Liya Abbosoba, la gestionnaire d’une propriété gérée par la compagnie de gestion d’immeuble GWL Realty Advisors, se dit très heureuse d’accueillir MicroHabitat à son immeuble. GWL Realty Advisors a d'ailleurs 11 toits avec les installations de MicroHabitat à Toronto et à Montréal.

Une femme qui sourit.

Liya Abbasoba est gestionnaire d'immeuble pour la compagnie GWL Realty Advisors à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Nous croyons que c’est un projet environnemental incroyable qui va également nous permettre de nous rapprocher de notre communauté, dit-elle. Nous allons donner toute la nourriture à nos banques alimentaires locales.

Nous sommes fiers de collaborer avec cette compagnie pour aider à la fois l’environnement et notre communauté.

Une citation de :Liya Abbosoba, gestionnaire d'immeuble pour GWL Realty Advisors

Selon le directeur du laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, Sylvain Charlebois, ce n’est pas seulement l’agriculture urbaine sur les toits qui a connu du succès pendant la pandémie. Il soutient que le taux de jardinage domestique a augmenté de 21 % lors des deux dernières années.

De plus, pendant la pandémie, les gens sont devenus plus conscients de l’espace qui les entoure, selon lui.

Avec la distanciation physique, l’espace est priorisé de façon très différente maintenant, même pour les entreprises, explique le professeur.

Il explique également que la pandémie a rendu plus d’entreprises et de personnes conscientes de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Mme Panet abonde dans le même sens.

Je pense que les gens ont eu une constatation avec la pandémie à voir à quel point on est dépendant de notre système alimentaire, dit-elle. C’est tout un mouvement qui se crée et on est chanceux d’en faire partie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !