•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des passants dans une rue piétonne à Montréal.

Le changement de couleur va de pair avec la réouverture des bars, moins de masques au bureau et plus de personnes autorisées dans les cérémonies religieuses.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Près de 85 % de la population du Québec passe de la zone orange à la zone jaune aujourd'hui. Ce changement chromatique va de pair avec la réouverture des bars, l’assouplissement du port du masque au travail, l’augmentation de la taille des cérémonies religieuses, tout en facilitant les rencontres de groupe au restaurant. État des lieux.

Qui passe au jaune?

  • Les zones du Bas-Saint-Laurent qui ne l’étaient pas déjà
  • Capitale-Nationale
  • Chaudière-Appalaches
  • Estrie
  • Lanaudière
  • Laurentides
  • Laval
  • Montérégie
  • Montréal
  • Outaouais

Quant aux régions du Québec qui ne sont pas touchées par le changement de palier d'alerte, on retrouve celles qui étaient déjà en jaune ou en vert.

Aucune région qui était déjà en jaune ne passe en vert. Saguenay, les zones du Bas-Saint-Laurent qui l'étaient déjà et Mauricie–Centre-du-Québec demeurent donc au même palier.

En ce qui concerne l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et le Nord-du-Québec, elles conservent leur couleur verte.

Rassemblements intérieurs et extérieurs

À l’intérieur, les rassemblements sont possibles, mais limités aux occupants de deux adresses différentes.

À l’extérieur et sur les balcons, les rencontres ne peuvent dépasser plus de huit personnes et la distanciation physique reste de mise.

C'est un bonheur! C'est un bonheur de revivre, autant pour les jeunes que pour les vieux, s'exclame une dame rencontrée au Vieux-Port où la famille s'était réunie pour fêter les 80 ans de l'un d'eux.

Lieux de culte

Le nombre maximal de participants passe de 100 à 250, tout en gardant une distance minimale de 2 mètres, sauf s'ils font partie d’une même bulle. Possibilité d’enlever le masque une fois assis si l’on ne chante pas.

Pour les mariages et les funérailles, le nombre de personnes admises dans le lieu de culte est limité à 50 personnes (au lieu de 25 en zone orange).

Sur des bancs d'église ont été collés des ronds verts et rouges afin de respecter les règles de distanciation.

Une église de la paroisse Sainte-Trinité à Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Melanie Picard

Restaurants

En zone orange, seulement deux adultes de deux adresses différentes (et leurs enfants) pouvaient se réunir, mais uniquement en terrasse. En zone jaune, deux familles de quatre adultes (et leurs enfants) peuvent manger à la même table, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Un registre de la clientèle doit être tenu.

Bars

C’est l’une des grandes nouveautés en zone jaune : les bars peuvent rouvrir leurs portes.

Néanmoins, les établissements ne peuvent être remplis qu’à moitié de leur capacité. Il doit y avoir deux mètres entre chaque table, et ces dernières ne doivent être occupées que par des résidents provenant de deux adresses différentes au maximum. Leurs occupants ne peuvent ni chanter ni danser.

Les bars doivent, en outre, arrêter de vendre de l’alcool à 23 h et fermer à minuit, au grand dam de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec, qui demande des assouplissements les soirs de matchs, lorsque le Canadien de Montréal joue et que la partie est sujette à des prolongations.

Une femme masquée à son ordinateur.

Le masque médical pourra être retiré à son poste de travail, si la distanciation sociale est respectée, ou si des parois de plexiglas ont été installées.

Photo : Getty Images / valentinrussanov

Port du masque allégé

Le port du masque en tout temps dans les milieux de travail n’est plus obligatoire, mais recommandé, si la distanciation peut être respectée ou si une barrière physique de plexiglas est mise en place. Le nettoyage des surfaces hautement touchées à chaque quart de travail, de même que le nettoyage des aires communes, demeure obligatoire.

Par ailleurs, le télétravail devient recommandé et non obligatoire.

Arts et spectacles

Les salles de cinéma peuvent accueillir jusqu’à 250 personnes. Le masque obligatoire peut être retiré une fois assis. La distanciation physique entre personnes ne résidant pas à une même adresse reste obligatoire.

Les grandes salles de spectacles peuvent accueillir jusqu’à 2500 personnes si elles peuvent subdiviser l’auditoire en zones indépendantes de 250 personnes. À partir du 25 juin, les concerts extérieurs allant jusqu’à 2500 spectateurs seront autorisés, selon certaines règles.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Sports et loisirs

Les activités réunissant un maximum de 25 joueurs avec de brefs contacts, (balle molle, soccer, volleyball) sont permises.

Les gens ont besoin de fraterniser. Les gens ont besoin de bouger, puis le sport qui nous a tant manqué peut enfin recommencer!

Une citation de :Éric Côté, copropriétaire de Complexe Hockey Balle Sherbrooke

Les activités non supervisées et avec contacts brefs, telles que le basket, sont permises dans des lieux publics pour les personnes en groupe d’un maximum de 12 personnes de résidences différentes.

À l’intérieur, les salles de quilles, de billard ou de fléchettes peuvent rouvrir

À partir du 25 juin, les tournois seront permis et les spectateurs autorisés.

Et ensuite?

Si tout se passe comme prévu, l'ensemble du Québec pourrait passer en zone verte à compter du 28 juin.

D'ici là, la vaccination continue d'avancer rondement. Lundi, ce sera au tour des 55 ans et plus de pouvoir devancer leur rendez-vous pour leur seconde dose. Mardi ce seront les 50 ans et plus qui pourront faire de même, et ainsi de suite.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !