•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aiguebelle et Opémican se préparent pour une autre saison exceptionnelle

Entrée du Parc national d'Aiguebelle.

Entrée du Parc national d'Aiguebelle.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Radio-Canada

La saison estivale s'annonce bonne pour les deux parcs de la Sépaq de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le parc d'Aiguebelle a déjà reçu ses premiers campeurs en attendant l'ouverture officielle de la saison le 18 juin au parc Opémican.

Les taux de réservation pour les campings sont exceptionnels dans les deux endroits, selon le directeur général.

Les taux de réservation sont exceptionnels. On a vu rapidement les Québécois réserver cet hiver autour des fêtes de façon beaucoup plus hâtive que les années précédentes dans nos deux parcs et là, ça se concrétise ou la majorité des plages de réservation sont déjà complétées, mais il reste parfois quelques petites places ici et là, mais c'est assez restreint, indique Ambroise Lycke.

L'an passé, Aiguebelle est passé de 35 000 jours-visites à 70 000 jours-visites, et cette année annonce un nouveau record.

image aérienne du nouveau parc Opémican de la Sépaq en construction.

Le parc Opémican

Photo : Radio-Canada

Ambroise Lycke parle de taux de réservation plus élevés que l'an passé puisque les Québécois ont une plus grande prévisibilité pour ce qui est de leurs vacances.

Si on a un bel été, on s'attend à voir des taux encore exceptionnels pour notre région. On en est très très heureux.

Une citation de :Ambroise Lycke

Le parc d'Aiguebelle avec 75 000 jours-visites, c'est à peu près 4 millions de dollars de retombées annuelles simplement avec les visiteurs du parc. Et pour Opémican, avec environ 35 000 jours-visites, on parle à peu près de deux millions, ce sont de belles retombées pour l'Abitibi-Témiscamingue et on est très heureux, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !