•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux hôpitaux de campagne mis en place au début de la pandémie vont être démantelés

Des lits sont côte-à-côte à l'Hôpital de Regina.

Les hôpitaux de campagne sont installés à l'Université de la Saskatchewan à Saskatoon et à Place Evraz à Regina.

Photo : Autorité de la santé de la Saskatchewan

Radio-Canada

Deux hôpitaux de campagne installés à Saskatoon et Regina tout au début de la pandémie, et auxquels on devait recourir en cas d’afflux de cas de COVID-19, vont finalement être fermés à partir du mois d’août, indique l’Autorité de la santé de la Saskatchewan.

Les hôpitaux de campagne sont des établissements de soins provisoires installés en cas de catastrophe, comme lors de la pandémie de COVID-19.

Ni l'hôpital de campagne de l'Université de la Saskatchewan à Saskatoon ni celui de la Place Evraz à Regina n'ont été utilisés.

Bien que nous continuions à surveiller les hospitalisations liées à la COVID-19 et à nous assurer que des plans d'urgence sont en place, nous pensons que les hôpitaux de campagne n'ont plus besoin de faire partie de ces plans et nous sommes très heureux de ne pas avoir eu à les utiliser, a déclaré le PDG de la SHA, Scott Livingstone dans un communiqué. 

Selon l'autorité sanitaire, les hôpitaux de campagne avaient une capacité combinée de 300 à 650 patients.

Des équipements médicaux essentiels, tels que des lits d'hôpital, ont été achetés pour les hôpitaux de campagne. Ces articles seront distribués dans la province là où ils vont servir, selon le communiqué de presse de la SHA.

Le processus de démantèlement dans les deux villes pourrait prendre plusieurs semaines.

Avec les informations de Candice Lipski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !