•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une épave qui semble très ancienne pique la curiosité des Madelinots

Des morceaux de bois ayant appartenu à un bateau.

Ces vestiges semblent très anciens. Ce sont les experts du ministère de la Culture qui pourront en juger.

Photo : gracieuseté Jonathan Lapierre

Une épave a été découverte vendredi, sur une plage de l'est des Îles-de-la-Madeleine. Elle a été partiellement dégagée du sable avec la marée.

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, précise que la découverte a été faite sur la plage en bordure de la pointe de Grande-Entrée. Il n’a que peu de détails pour le moment.

Ce qu’on sait, c’est que ça apparaît comme une épave ancienne parce qu’on voit que des goujons de bois tiennent les différents morceaux ensemble, explique-t-il. C’est une méthode qui remonte à une lointaine époque.

La Municipalité juge que l'épave pourrait se révéler importante pour le patrimoine maritime et l'histoire de l'archipel.

On n’a que très peu de témoins de notre histoire maritime, mentionne le maire Lapierre. On sait qu’il y a beaucoup d’épaves autour des Îles, les plongeurs en ont découvert. Comme ça, sur le bord de la plage, ça arrive très peu souvent.

Planches de bois très vieilles échouées sur la plage.

Les Madelinots doivent laisser ces vestiges intacts pour préserver leur intégrité avant l'étude de l'épave.

Photo : gracieuseté Jonathan Lapierre

La Municipalité a demandé la collaboration du ministère de la Culture pour qu'une équipe soit envoyée afin d'analyser la carcasse.

Entretemps, les autorités demandent aux promeneurs de se tenir loin de l'épave pour ne pas déranger les artefacts et préserver l'intégrité des lieux. Un tel morceau de patrimoine est protégé par la loi.

Toute personne qui serait prise à prélever quoi que ce soit serait accusée de pillage.

Une citation de :Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Le secteur sera sécurisé d’ici l’arrivée des experts, espérée la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !