•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un 51e décès au Bas-Saint-Laurent

Des lits sont côte-à-côte à l'Hôpital de Regina.

Malgré ce nouveau décès, la situation épidémiologique du Bas-Saint-Laurent continue de s'améliorer (archives).

Photo : Autorité de la santé de la Saskatchewan

Radio-Canada

Même si la situation épidémiologique s'améliore de jour en jour au Bas-Saint-Laurent, la santé publique rapporte un nouveau décès causé par la COVID-19 dans la région. C'est donc un 51e Bas-Laurentien qui succombe à la maladie, depuis le début de la pandémie.

En revanche, le nombre de cas actifs de COVID-19 continue de chuter dans la région. Selon l'Institut national de santé publique (INSPQ), 30 personnes sont toujours atteintes de la maladie alors qu'on en comptait 40, 24 heures plus tôt.

Le nombre d'hospitalisations est également en baisse. On ne compte plus qu'un seul Bas-Laurentien alité en raison de la COVID-19.

Qui plus est, aucune nouvelle infection n'est recensée par la santé publique, dans la région. Le total de personnes qui ont contracté le virus demeure donc à 3943.

Neuf personnes de plus sont considérées comme étant guéries, pour un total de 3862 personnes rétablies depuis mars 2020.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 672 cas 
  • Rivière-du-Loup : 1348 cas 
  • Témiscouata : 388 cas 
  • Les Basques : 207cas 
  • Rimouski-Neigette : 818 cas
  • La Mitis : 178 cas
  • La Matanie : 251 cas
  • La Matapédia : 81 cas
  • Indéterminé(s) : 0 cas
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

1966 doses de vaccin supplémentaires ont été administrées depuis samedi, dans la région, pour un total de 159 259 inoculations.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

À l'échelle québécoise, 151 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès supplémentaires ont été enregistrés par la santé publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !