•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attirer les touristes à Murdochville, 12 mois par année

Chargement de l’image

Le centre de plein air du lac York, à Murdochville.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Radio-Canada

Murdochville a connu, au cours des dernières années, un boom touristique et immobilier, principalement en raison de la pratique du ski en poudreuse durant la saison hivernale. L'entreprise Chic-Chac, spécialisée dans le tourisme d'aventure, aimerait bien attirer des visiteurs durant toute l'année.

En ce début d’été, les touristes ne courent pas les rues dans la région de Murdochville.

L’entreprise Chic-Chac, spécialisée dans le tourisme d'aventure, possède déjà les infrastructures pour accueillir des visiteurs en hiver. Le développement d'une offre touristique estivale était donc la prochaine étape de son développement.

C'est un marché qu'on commence tranquillement à pousser, mais qui existe depuis longtemps quand même. C'est juste que là, on investit dans de l'infrastructure, on va investir dans des communications puis dans une offre de service, indique Félix Rioux, le directeur marketing de Chic-Chac.

Chargement de l’image

Félix Rioux, directeur marketing de Chic-Chac

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Les travaux vont bon train à l'église, qui deviendra le quartier général de Chic-Chac.

Le centre de plein air du lac York, racheté de la Ville il y a deux ans, va aussi connaître une cure de rajeunissement.

On peut y pratiquer des activités comme le vélo de montagne, la planche à pagaie, le kayak, le canot et la pêche.

On y retrouve plus d'une centaine de terrains de camping et une dizaine de chalets en location.

Le Club de golf de Murochville s'ajoute également à l'offre touristique pour attirer une clientèle appréciable.

Ça va faire de la vie, de la vitalité à Murdochville et on est bien heureux de ça, se réjouit Délisca Ritchie-Roussy, la mairesse de Murdochville.

Chargement de l’image

Délisca Ritchie-Roussy, mairesse de Murdochville

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Ce sont des retombées économiques, ce sont des retombées aussi au point de vue social. C'est-à-dire que les gens ont de plus en plus confiance en l'avenir de cette municipalité-là, poursuit l’élue.

Le tourisme quatre saisons pourrait aider à recruter des travailleurs.

Souvent, c'est déjà difficile d'avoir de la main-d'œuvre à Murdochville. Alors quand on trouve du bon monde, on veut les occuper toute l'année, sinon on les perd et on doit recommencer, explique Félix Rioux.

Ça a pris quelques années et aujourd'hui on peut dire que le Chic-Chac a contribué vraiment au développement, et je dirais même jusqu'à là à la survie [de la municipalité], juge Délisca Ritchie-Roussy.

Certains projets ne sont pas tout à fait complétés, mais des activités sont accessibles dès cet été au mont Miller et au Centre de plein air du lac York.

Le Chic-Chac aimerait avoir terminé son plan de développement touristique estival en 2023.

Avec les informations de Marguerite Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !