•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un forum régional pour inciter les entreprises à recruter des Autochtones

Le Centre de service urbain de Val-d'Or de la Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec

Le Centre de service urbain de Val-d'Or de la Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Radio-Canada

La Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (CDRHPNQ) organise le premier Forum régional Premières Nations et Inuits en Abitibi-Témiscamingue.

En formule virtuelle, ce projet pilote aura lieu les 15 et 16 juin prochain, sous le thème S’unir et s’investir pour réussir .

Il vise à augmenter la participation des gens des Premières Nations et des Inuits au marché du travail.

Les participants, des autochtones et allochtones auront l'occasion d'entendre des histoires à succès et apprendront davantage sur le rôle des entreprises dans le recrutement et le perfectionnement de la main-d’œuvre autochtone.

L'agent de développement à l'emploi à la CDRHPNQ, Lindsay Tremblay croit que les jeunes autochtones veulent se suivre des formations, poursuivre leurs études et intégrer le marché du travail pour être des modèles dans leur communauté.

Concernant l'employabilité autochtone, ce qu'on entend c'est que les entreprises de la région sont ouvertes à engager des gens des Premières Nations, mais parfois ils ont besoin d'accompagnement. C'est vraiment de les écouter, de quoi elles ont besoin, qu'est-ce qu'elles font actuellement, et nous comme organisation des Premières Nations, comment bien les accompagner dans tout ça, dit-elle.

Selon Lindsay Tremblay, il est question de créer des ponts entre les entreprises et les intervenants du monde de l'emploi et les personnes d'origine autochtone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !