•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier de la GRC meurt en service en Saskatchewan

Le policier de la GRC Shelby Patton.

Le policier de la GRC mort lors de la collision, Shelby Patton.

Photo : CBC / Mickey Djuric

Radio-Canada

Un policier de la Gendarmerie royale du Canada est mort en service samedi matin alors qu'il tentait d'intercepter un camion à Wolseley, dans le sud-est de la province, indique la police fédérale.

La GRC confirme que le policier, Shelby Patton, 26 ans, avait été heurté et tué par le camion.

La commissaire adjointe Rhonda Blackmore a indiqué  que le policier Shelby Patton suivait le camion, qui aurait été volé, avant de tenter un contrôle routier à Wolseley, en Saskatchewan.

Elle a indiqué que le policier avait été heurté par le camion alors qu'il était à l'extérieur de sa voiture de patrouille en train de contrôler la circulation. Il est mort sur les lieux.

Le camion a continué après avoir heurté le policier et a été retrouvé dans une zone rurale au nord-est de Francis, en Saskatchewan, plus tard dans la journée, a précisé Rhonda Blackmore.

Un résident du secteur, Tim Taylor, a raconté avoir entendu des sirènes à 8 h du matin et qu'il y avait de nombreux policiers dans la communauté.

Plus tôt, la GRC a informé avoir placé deux personnes en détention en lien avec l’incident.

Il s'agit d'un homme et d'une femme. On ignore quelles accusations seront portées contre eux.

Pour l'instant, leur identité n'a pas été dévoilée. L'Unité des crimes majeurs enquête

Shelby Patton qui laisse derrière lui une femme était membre de la GRC depuis six ans et quatre mois. Il travaillait au détachement d'Indian Head, dans le sud-est de la Saskatchewan.

Les résidents des régions de Wolseley et de Francis, dans le sud-est de la Saskatchewan, ont été avertis dans la journée qu'ils pourraient observer une plus importante présence policière que d'habitude dans le secteur.

Un conseiller municipal de Wolseley, Ken Drever, a raconté que la communauté est secouée par ce qui s'est passé.

C'est quelque chose que vous ne vous attendez pas à voir arriver ici. Nous ne sommes qu'une petite communauté. C'est le genre de chose que vous vous attendez à lire, à entendre parler ailleurs, a t-il indiqué.

Le maire de Wolseley, Gerald Hill a offert ses condoléances à la famille du policier.

C'est comme perdre ses voisins de palier, perdre un copain, a-t-il dit.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !