•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafale : la population répond à l’appel du Domaine scout à Trois-Rivières

Près de 200 bénévoles ont donné un coup de main afin de nettoyer le site du Domaine scout de Saint-Louis-de-France.

Près de 200 bénévoles ont donné un coup de main afin de nettoyer le site du Domaine scout de Saint-Louis-de-France.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Bélanger

Radio-Canada

Près de 200 personnes ont répondu à l'appel à l'aide du Domaine scout de Saint-Louis-de-France afin de nettoyer le site qui a subi d'importants dégâts la semaine dernière. Une importante rafale a balayé Trois-Rivières, le 8 juin, et a endommagé une partie considérable des installations.

Des bénévoles de Montréal, Lévis et Thetford Mines sont notamment venus prêter main-forte aux administrateurs. La tempête a endommagé plus de 5000 arbres, des canots, des tables à pique-nique et plusieurs autres installations. Après analyse, entre 16 % et 18 % de l’ensemble de la forêt du site aurait subi d’importants dégâts, estime l’organisation.

En ce premier jour de nettoyage, la réponse du public fait chaud au cœur du directeur général par intérim du Domaine scout, Sébastien Johnson.

La réponse est hyper satisfaisante, je suis très heureux.

Une citation de :Sébastien Johnson, directeur général par intérim du Domaine scout de Saint-Louis-de-France

Malgré l’aide des bénévoles, le Domaine a encore besoin d’un coup de main, explique Sébastien Johnson. De la machinerie lourde, comme des déchiqueteuses, est nécessaire pour retirer les arbres tombés.

Cependant, l’accueil des sorties scolaires de fin d’année est maintenu, affirme le Domaine scout. Une quarantaine de personnes ont aidé à sécuriser le site, rapidement après la tempête, ce qui permet aux organisateurs d’ouvrir le site, sous une formule différente.

On ne peut pas se permettre, en fait, de couper le peu d’activités que ces jeunes-là ont la chance de vivre. Ils ont été enfermés toute l’année et là, ils veulent profiter du beau temps et on veut leur donner cette chance-là, ajoute Sébastien Johnson.

L’été comme objectif, précise le Domaine

Le directeur général par intérim demeure tout de même optimiste quant à la tenue de camps de jour et de répit cet été. Reste à savoir, selon lui, combien de personnes ils pourront accueillir.

Je vous dirais que la réponse est tellement forte, que nous serons opérationnels pour l’été si les gens continuent à répondre en fin de semaine, demain et la fin de semaine prochaine. C’est essentiel, on a besoin d’aide, a-t-il avancé.

Le site a subi, selon les premières estimations, des pertes d’une valeur de plus de 60 000 $. Un montant qui pourrait s’élever dans les six chiffres, selon le directeur général par intérim.

Avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !